Jusqu’à présent, dans ma vie, j’ai toujours aimé un homme à la fois.  
Le plus souvent intensément, passionnément, à coeur prisonnier et à corps incandescent. Lhistoire de ces amours, à quelques détails près, a toujours été la même : dabord coup de foudre, passion en mode crescendo, fusion et attachement étroit.
Puis attentes démesurées, déception, frustration fulgurante, descente aux enfers et crises. Et pour finir rupture, désespoir, temps de cicatrisation et apprentissage aux forceps !
Un peu épuisant, tout cela, quand même !
Evidemment, jai vécu ces expériences comme puissantes et revigorantes : je me sentais vivante ! Mais une fois passé le bonheur davoir rencontré un homme « bien », je mempêtrais inévitablement dans un modèle très mal taillé pour moi … 
Ma vérité s’est imposée d’ellemême : tout attendre d’une seule personne était juste une chimère beaucoup trop lourde à porter pour moi ! 

Quelques années de développement personnel, thérapies et remises en question en tous genres ont fini par faire germer en moi une nouvelle façon denvisager lamour …  Dans mon esprit, dans mon coeur et dans mon corps. La graine était puissante ! Elle est vite devenue une plante tenace et vivace ! 

Alors … 
Serait-il possible daimer plusieurs personnes à la fois ?  

L'amour à plusieurs

Chacune pour des raisons différentes. Sans que ces amours soient exclusives. Sans qu’elles génèrent d’attentes.  Avec ou sans sexe. Mais avec âme. Sans drame. Dans la joie. Homme ou femme.  Sans secret.  

Cette jolie liane fleurie caresse et s’enlace à ma vie depuis de nombreux mois maintenant. Et plus je la hume, plus elle me séduit. Elle me laisse entrevoir un horizon apaisé, fait de liberté et de joie. Peut-être de complications aussi, mais on nen nest pas encore là Sans doute dopprobre aussi, mais est-ce grave ? 

 Grâce à elle, Tantra et chamanisme se sont invités dans ma vie, le temps dun massage ou dun weekend dabord, puis de façon de plus en plus régulière. Les sensations, bouleversements et illuminations quils mont apportés ont achevé de me convaincre que je tenais là quelque chose de vraiment important pour moi. 

C’est alors que mon regard sur les personnes qui m’entouraient déjà et celles que je rencontrais a changé. Imperceptiblement dabord. Des images, des sensations, des joies que je ne connaissais pas. Des possibles qui s’entrouvraient dans mon cœur, dans mon corps. Puis des scénarios qui changeaient de tonalité, des envies de vivre autre chose. Des envies de vivre tout court. Ici et maintenant. Sans me projeter. Juste accueillir sans calcul. Je me sentais flamboyer, étinceler dans ces moments là. Mon âme approuvait … 

Et maintenant, ma belle liane souple sest enroulée autour de quatre personnes. Trois hommes et une femme. Je les aime tous quatre pour des raisons différentes, dans des circonstances différentes. Avec chacun deux, je partage quelque chose de précis, de précieux, qui me rend heureuse et lumineuse. Vivante autrement ! 

Du sexe avec certains, pas tous …
Mais je lenvisage avec chacun. Différemment, ailleurs, dans des temps différents.
Ma vie a changé, et évolue tous les jours. Elle est devenue légère, transparente, colorée et riche.  Comme une jeune plante vigoureuse, traversée par les rayons du soleil 

Je sais maintenant que cette norme d’exclusivité avec laquelle je me suis battue pendant tant d’années est bien la chimère que j’avais pressentie.

Elle ma enfermée dans une grisaille affective dont je sors progressivement Je sais aussi que chacun peut en faire de même … à sa manièresil le souhaitesi ça a du sens pour lui  

Est-ce que cela a du sens pour toi ? 

Serais-tu prêt à envisager, voire assumer cette différence ? 

Stéphanie

Écrivaine d'un monde qui se libère "Forger la liberté par l'expérimentation !"

4 commentaires

  • Johanna dit :

    Selon moi à partir du moment où l’on est heureux et épanoui avec un ou plusieurs partenaires selon moi c’est tout ce qui devrait compter. On s’enferme beaucoup trop dans des routines de relations qui ne nous éblouissent pas avec des personnes qui ne sont tout simplement pas assez ouvertes ou encore qui ne sont pas prêtes à vivre la vie pleinement et simplement.
    Tout ce qui comte c’est l’épanouissement dans toutes les relations de toutes sortes

  • Elsa dit :

    Je trouve cet article très instructif car il oblige à s’interroger à bien des égards.
    La relation à soi même d’une part qui fait qu’on attire les relations qui nous font travailler, donc travail souffrant ou agréable ? En partant du principe que tout est question d’énergie, n’y a-t-il pas risque de pollution en multipliant les partenaires, tout comme un seul partenaire peut nous polluer… Je crois pour ma part que l’essentiel est ailleurs ; dans l’amour. Et quelle que soit la forme qu’il prend, l’essentiel est qu’il soit assumé et nous permette de grandir encore et plus….
    En tout cas merci pour cette ouverture que cela occasionne chez moi.

Laissez un commentaire