Lyah sans lang de bwa

Voeux à la lune : Attention à la pression inutile !

Ecrit par 23 avril 2020 Aucun commentaire

Pendant longtemps j’ai fait mes voeux à la nouvelle lune en me précipitant, voire en me frustrant si je n’y arrivais pas dans les 24 premières heures.

Et puis progressivement j’ai lâché-prise. Car sans m’en rendre compte je frôlais le burn-out spirituel ! À la place, j’ai appris à me faire confiance, à faire confiance à la vie, à mon intuition pour savoir quel moment serait le plus favorable pour moi. 

La vérité c’est que souvent à la nouvelle lune, je me sentais morose, mélancolique, chamboulée…

Donc forcément je faisais des voeux des souhaits guidés par cette énergie de manque, de peur. Sauf qu’au début, je n’en étais pas consciente. Je pensais que ce serait la Lune, l’univers qui m’apporteraient ce dont j’avais besoin pour me sentir mieux. Je négligeais fortement ma part de responsabilité et de puissance dans ce processus de co-création.
Même s’il y avait des résultats, au final ce n’était jamais ce que j’espérais. Le vide se creusait davantage.

Puis un jour, j’ai enfin décidé de m’écouter !

Je me suis rendu compte que 48h après la lune mon énergie remontait et je me sentais plus joyeuse et en phase pour les faire. Et là les résultats que j’obtenais étaient complètement différents :
  • Je n’avais pas une liste à rallonge de souhaits.
  • Ensuite lors de leur manifestation ce n’était pas forcément ce à quoi je m’attendais. C’était bien mieux, au-delà de mes espérances. Car oui en les faisant en les ressentant je vibrais la joie.

Quelques temps plus tard, j’ai découvert l’astrologie créative avec Astro Etik.

Elle expliquait qu’il était mieux de faire les voeux 48h après la Nouvelle Lune. Quand la lumière lunaire réapparaît et que sa montée est donc bien amorcée. C’était donc ça … mais pas que !

J’ai ensuite fait le lien avec mon cycle menstruel !

Certaines fois, ma phase prémenstruelle, ou plutôt sa fin coïncidait avec le jour de la Nouvelle Lune. Pas étonnant donc que je sois focalisée sur le manque, ce qui ne va pas. Et surtout cela expliquait mon repli sur moi-même ce besoin d’intériorité, souvent dans ma propre obscurité. 
Dès lors j’ai pris conscience que si je m’écoutais simplement écoutée au lieu de me mettre une pression pour les voeux, les choses auraient été plus fluides et harmonieuses avec mes énergies et celles de l’univers également.

De même, je ne regarde plus les symboliques de chaque lune systématiquement en amont.

Car là encore je peux être tenté de me laisser guider par mon mental. Alors que si je demeure dans l’observation de ce qu’il se passe en moi et dans ma vie avant tout, les choses se mettent en place doucement. Et lorsque cela m’arrive de lire une symbolique par la suite, je me dit  » Belle synchronicité ! » 
 

Moralité : La meilleure boussole est en toi.

Inutile de te mettre la pression même pour des rituels spirituels ! Car l’effet sera le même : tu vibreras le manque, le contrôle et non la Joie. Hors c’est bien la joie, le plaisir que tu as envie de ressentir, manifester, concrétiser n’est-ce pas !
Fais confiance à ton coeur, ton intuition, ta petit voix. Tu peux avoir besoin de béquille au début pour apprendre à marcher. Mais à un moment il est important de t’en détacher pour ne pas en être dépendant et déplacer le problème. Plus tu te relieras à ta puissance intérieure mieux tu créeras tes propres rituels de co-création consciente. 
 
Douce Nouvelle Lune à toi.
Accueille simplement le renouveau qui se manifeste sublimement. 💓
 
Lyah
PS : Rappelle-toi de t’inscrire à nos mails privés pour  recevoir tous nos bonus, réductions, avant-première ! Tu trouveras le formulaire, en bas de page. 

Lyah

Après avoir totalement perdu la mémoire en 2013, j'ai appris à me connaître vraiment et pris le temps de me demander ce que je souhaite faire de ma vie. Aujourd'hui je vis au rythme de mes rêves, des messages de mon corps, mes intuitions et mes passions. La vie m'a offert une seconde chance, je la remercie en vivant pleinement chaque instant et en accueillant tout ce qu'elle m'offre pour évoluer.

Laissez un commentaire