Lyah sans lang de bwa

« Tu es bonne quand tu parles de sexe ! »

Ecrit par 17 juin 2020 Aucun commentaire

Ou comment les retours de ce genre après mon live sur la sexualité m’ont permis de prendre conscience que mon énergie avait changé ! Ils n’étaient pas nombreux, voire même inexistants si on remet à l’échelle de tous les messages reçus. 

Et justement ils ont été un bon indicateur que ma propre énergie avait changé et surtout que je n’accueillais plus du tout ce genre de messages de la même manière. Je ne suis pas dans la réaction, bien au contraire. Dans cette inspiration je t’explique comment ce live a imagé la façon dont j’ai sublimé ma relation avec les hommes, la sexualité et moi-m’aime.

Lorsque tu changes, ton énergie change, ton environnement change ! Ce que tu vis à l’extérieur est le reflet de ce que tu vis à l’intérieur. Tu attires ce que tu vibres !

Peut-être qu’en lisant ça tu te trouves un peu troublé.e ! Le même état dans lequel je me trouvais il y a encore quelques années, lorsque j’en ai entendu parlé.

Et pourtant la vie ne cesse de m’amener à expérimenter quotidiennement cette influence dans ma vie. Et la dernière en date s’est produite la semaine dernière suite à ce fameux live.

« Tu es bonne, excitante quand tu parles de sexe ! »
« Tu es célibataire ?  Parce qu’une femme qui parle de sexe avec autant d’assurance est faite pour être ma femme ! »
«  Tu es excitante, j’aimerais bien te faire l’Amour (dans la version soft) ou te b**** (dans la version hard) !»

Voilà les 3 seuls messages que je qualifierai de « creux « , voire déplacés que j’ai reçu après mon live sur la sexualité.

3 messages parmi les 12 provenant d’hommes.

Pour les autres l’état d’esprit était plus bienveillants  :

« Merci, car je me pose beaucoup de questions à ce sujet, je n’ose pas m’exprimer publiquement durant les lives ! »
«  Cela fait du bien car j’ai envie d’aborder ces sujets, mais pas forcément entre hommes exclusivement.  Avoir la vision des femmes et trouver un lieu d’échanges où hommes comme femmes sont les bienvenus fait du bien sur ces questions de sexualité, de plaisir mutuel… »
« Merci Lyah, génial l’état d’esprit complémentarité que tu valorises. »
« J’ai commencé à revoir la façon dont j’exprime ma virilité, mon énergie sexuelle, y compris lorsque je me masturbe … et je tombe sur ton live !»
« C’est bien de pouvoir entendre une femme parler de ces sujets, sans pour autant que je me sente pointer du doigt, comme un loup dans une bergerie ! »

et le plus fort car vecteur de synchronicité : 

« Il sera créé quand le groupe d’échange bienveillant mixte sur Amnévie ? »

Un projet que je couve depuis un moment et qui est en train de se matérialiser. 

Ce ne sont que des extraits. Mais ils ont été beaucoup plus nombreux et j’en étais heureuse pour plusieurs raisons.

Mais voilà les deux principales :

  • La part d’hommes qui sont encore malheureusement habité par le « Elle parle de sexe, de masturbation donc c’est une fille facile, aux moeurs légères ! », était très faible ! Je dirais même quasi inexistante. Et c’est une belle évolution. D’ailleurs,  ils ne sont pas arrivés sur ce live-là par hasard, donc j’ai bon espoir que les petites graines semées finiront un jour par germer (ou non d’ailleurs, c’est leur choix, leur vie après tout.).
  • Et la seconde et la meilleure : Waw c’est énorme que de plus en plus d’hommes osent s’exprimer même en privé.
    L’énergie de mon auditoire a bien évolué. De plus en plus d’hommes regardent les lives, envoie des messages, réagissent, osent poser des questions. C’est important pour moi car l’harmonie, la compréhension mutuelle, dans les relations femmes-hommes est importante à mes yeux, dans ma mission de transmission, de sublimation.

Vois-tu l’une des raisons qui m’a poussé à cesser de parler de sexualité et de masturbation pendant de longues années, même si ce sujet me passionnait, c’était le regard et le jugement très facile des hommes ( même parfois de certaines femmes ).

J’ai arrêté d’écrire mes nouvelles sensuelles et érotiques, d’organiser des groupes de paroles, autour de ces thèmes car je m’étais sentie agressée par certains d’entre eux. Y compris dans mon cercle proche. C’était un peu le même mal-être décrit par beaucoup de femmes qui portent une robe moulante ! Certains interprètent cela comme un « laisser-passer » au manque de respect (voire au viol, à l’agression…). Cette période de ma vie ( pas si lointaine), m’a effectivement conduite à me taire, à refouler cette passion, y compris mon propre cheminement à ce sujet. Or c’est l’un des points les plus essentielles et important dans mon cheminement.

C’est la raison pour laquelle  je suis Super Heureuse, voire fière de constater ce changement d’énergie depuis quelques mois provenant des hommes !

Qu’il s’agisse des aux oeufs de yoni, de la sexualité, du plaisir, de la masturbation c’est une véritable révolution des conscience à laquelle j’assiste, je dirais même à laquelle je contribue activement parfois même inconsciemment ! Une Grande Victoire intérieure également !

On attire ce qu’on vibre.

C’est indéniable cette harmonie qui s’élève, est bien la confirmation qu’elle se manifeste en moi également. Les personnes qui me connaissent depuis quelques temps remarques d’ailleurs le changement.
Car il faut l’avouer, je ne vois plus les hommes de la même manière.
Je n’ai plus peur de leurs regards. Pendant longtemps je me sentais comme une proie sur laquelle ces prédateurs étaient prêts à bondir.
Je ne fuis plus lorsqu’ils deviennent incorrects, je sais me faire respecter, sans pour autant vociférer comme j’ai pu le faire auparavant systématiquement. Bien entendu cela ne veut pas dire que je ne sais pas être ferme et plus virulente quand c’est nécessaire cependant. Mais pour mon plus grand bonheur, cela n’arrive presque pas !

Sais-tu ce qui a changé ?

Il y a quelques années j’étais inconsciemment en colère contre les hommes.

Je leur envoulais à tous, sans même m’en rendre compte.
Adultère, violence, abus et cette chère dépendance affective que j’avais moi-même vécue ou dont j’avais « hérité » en blessure transgénérationnelle m’avaient progressivement conduite à m’éloigner de moi sans m’en rendre compte ! Les hommes étaient alors des perturbateurs potentiels à mon bonheur.
Je les rejetais tout en voulant paradoxalement les attirer, qu’ils m’aiment, m’acceptent… Je ne savais pas comment m’y prendre.

Je ne savais pas ce que cela voulait dire flirter, être attiré, aimer…

Et on peut dire que mes premières expériences après mon amnésie ont été assez mouvementées.

Je ne savais pas être une femme. Et quand j’essayais de l’être je ne le faisais pas forcément en me respectant moi.

Je copiais sur les autres femmes. J’essayais d’être une fille cool. Je surjouais le côté indépendante Jusqu’à ce que la vie m’amène à réaliser que je faisais fausse route.
J’avais du mal à me laisser approcher.

Durant cette période je vibrais ce sentiment d’insécurité, ce manque de confiance en moi, ce côté victime, anormale, qui collait à la peau, à l’âme !

J’avais donc une stratégie : le silence et l’amitié.

Avoir de nombreux amis hommes, m’octroyais une forme de protection. Je ne me rendais pas compte à quel point tout cela cachait en réalité de la peur, un manque d’assurance, de confiance aussi en moi. Je me laissais habiter, influencer inconsciemment par ces blessures. Elles parlaient à ma place. Pour m’affirmer je passais par l’extrême opposé. Je n’étais pas moi.

Résultat : Je me cachais, je réagissais, je m’éloignais de moi, de mes véritables valeurs. Je me focalisais sur la douleur. Je luttais contre au lieu de prendre le recul nécessaire afin d’y remédier. J’accusais et n’avais pas le recul nécessaire pour prendre mes propres responsabilités. C’est tellement facile de faire des généralités.

Tout a changé quand la vie m’a amené à prendre le temps de me guérir de tout cela.

Plus je me libère, plus je m’affirme dans l’amour, plus les personnes, les situations, les opportunités que j’attire résonne avec ce nouvel état plus harmonie avec ma sexualité, mon corps, mes valeurs, mes émotions et mon Moi tout entier. Plus je me libère et plus je reprends ma propre puissance sur ma vie. Je sais me protéger, sans pour autant fuir ou me censurer.

J’ai compris que la sublimation de ces douleurs, ces blessures dans ma vie de femme passe par une meilleure compréhension de moi-m’aime certe, mais aussi « inter-genre ».

Quand chacun reprend son propre pouvoir il n’y pas lieu de lutter pour une quelconque domination.

Une meilleure harmonie déjà du masculin et du féminin en nous.
Je ne vais pas minimiser la douleur des autres pour légitimer la mienne en mettant tout le monde dans le même panier.
Voilà pourquoi je ne m’adresse pas uniquement aux femmes. Voilà pourquoi je veille à faire des groupes et évènements pour les femmes, mais aussi d’autres ouverts aux hommes, voilà pourquoi j’ai deux fils mais je leur parle de règles, d’émotions…
En réalité le changement a commencé à s’opérer il y a un an, en juin 2019. De nombreux couples plus que ce que je ne le pensais ont fait appel à moi, même implicitement.

Le live de la semaine dernière a été le symbole d’une nouvelle étape franchi : des hommes prêts également à se remettre en question, s’exprimer sur des tabous masculins également liés à la sexualité, aux femmes et aux couples !

Ils lèvent la main, même derrière le rideau (par messages privés pour le faire).
Je ne me sens plus comme un bout de viande, bien au contraire. Je suis heureuse de contribuer à ce changement de paradigme.

Je suis une femme, et j’en suis fière.

Quelque soit ton genre, soit avant tout fier.e d’être toi-m’aime, reconnais ta valeur et ton monde évoluera.

Tout commence par toi. Peu importe le domaine de ta vie, pour attirer ce que tu souhaites VRAIMENT, il est important que tu sois au clair avec toi même et tes véritables intentions, ainsi que leur motivation.

C’est d’ailleurs l’un des grands apprentissages que les participantes à mon premier programme phare « Puissance 4 » ont retenu de celui-ci.

Leurs vies ont littéralement évoluer en 4 mois. C’est la raison pour laquelle, après qu’elles en aient témoigné j’ai reçu de nombreuses demandes pour connaître la date de lancement de la prochaine session. Et bien bonne nouvelle, elle aura lieu pour ce solstice. Alors si tu souhaites bénéficier de son annonce et du  tarif privilégié, INSCRIS-TOI AUX MAILS PRIVÉS !

Lyah

Après avoir totalement perdu la mémoire en 2013, j'ai appris à me connaître vraiment et pris le temps de me demander ce que je souhaite faire de ma vie. Aujourd'hui je vis au rythme de mes rêves, des messages de mon corps, mes intuitions et mes passions. La vie m'a offert une seconde chance, je la remercie en vivant pleinement chaque instant et en accueillant tout ce qu'elle m'offre pour évoluer.

Laissez un commentaire