Lyah sans lang de bwa

Quand l’Amour rime avec Honte…

Ecrit par 21 septembre 2020 Aucun commentaire
ÉCOUTE LA VERSION PODCAST !

Oh la la quel Week End n’est-ce pas ? Lorsqu’on parle de nouveau cycle ce n’est pas pour rien. En réalité je prends conscience de ce lien extraordinaire encore plus palpable à cette lunaison entre les éclairages que m’ont apporté la Pleine lune et la concrétisation en lien avec la Nouvelle Lune. Tu en as eu un aperçu avec l’un de mes précédents post sur le Défi de Honte : une histoire un peu phallique.

C’était un aperçu car la Honte a été en effet le centre d’attention de cette Lunaison.

La Pleine Lune a révélé l’un des fardeaux que je considère comme étant le principal moteur de toute cette aventure. C’est vraiment extraordinaire. Quelque chose s’est libérée et s’est poursuivi ce week-end.
Il y a deux semaines je prenais conscience qu’en réalité j’avais à un certain moment de mon enfance ou mon adolescence switché vers la Honte d’être moi-même. Et cela a une profondeur que je n’aurais jamais pu imaginer. Beaucoup de choses ont découlé de cette révélation.
Puis ce week-end alors que Samedi Matin, le 19 je me reliais à la Déesse Aphrodite, ou Vénus si tu préfères, une autre prise de conscience en a découlé.

Ce qui est fou c’est que le matin j’écrivais une inspiration que je partage avec toi ci-dessous, sans savoir ce qui allait se produire dans les 24h suivantes.

Le soir j’animais Le dernier Mastermind de mon programme en ligne Puissance 4 pour cette session. Un moment encore une fois exceptionnel en terme d’énergie, d’élévation de conscience… Puis le lendemain je pris le temps pour mon Rituel de manifestation pour mon propre cycle puissance 4. Je l’ouvris par une cérémonie orgasmique. La fréquence orgasmique me détends tout en m’apportant de la vitalité. Cette énergie que j’ai appris progressivement à recycler et amplifier dans toutes les cellules de mon corps, me donne accès à un état de conscience plus élevés, renforçant ainsi ma puissance de manifestation, notamment en recevant des messages encore plus clairs du divin.

Après ce moment d’extase clairvoyant, vint celui de mon tirage intuitif qui m’a fait prendre conscience d’une autre Honte qui a été sclérosante dans ma vie.

Néanmoins avant de t’en dire plus, voilà mon inspiration de Samedi Matin, tu comprendras mieux pourquoi ce qui suit est fort . Je n’ai rien changé, j’ai laissé tel que je l’ai écrit, en une traite de 3 minutes.

« Aujourd’hui nous sommes le 19. L’un de mes chiffres d’or qui m’amène en général un déclic extraordinaire dans ma vie. Et on peut dire que cela a bien commencé.
Depuis quelque temps, je voyais dans mes rêves une Déesse Proche de moi, je ne pouvais la nommer, mais je savais que c’étais une Déesse particulière, avec un message particulier. Je savais qu’elle me reliait à l’Amour, mais pas que.
Je voyais de l’or, du blanc, de la nuance, de la joie. C’est elle qui me reliait à l’Alchimie. Voilà que ce matin, au détour d’un défi, de mon défi des 100 jours autour du Tao, j’ai découvert son nom. Il s’agissait d’Aphrodite (Ou Vénus de son nom Romain).
Mon oeuf en Cristal de Roche à même ma Yoni a commencé à chauffer. Je me suis mise en contact avec elle, afin d’écrire ma lettre à La Lune et visualiser tout ce qui y était lié.

Aphrodite c’est la Déesse de l’Amour certe, mais elle est une Déesse Alchimique, cette énergie qui m’est chère.

Elle incarne la beauté au-delà du physique, mais aussi la tempérance, autrement dit les nuances, l’harmonie. Aphrodite nous amène à l’intelligence intuitive, celle de l’âme, du coeur.
Me relier à elle ce matin m’a procuré un bien incroyable. Une sensation de revivre, renaître et jouir de ma quintessence.
J’ai perçu les messages que mon âme avait pour moi, mais aussi pour toi.
Depuis quelques semaines, ou plutôt précisément depuis la dernière Pleine Lune j’ai pris conscience que j’ai choisi d’être une Amoureuse de la Vie. Je ne suis pas tombée Amoureuse, comme on a coutume de le dire. Ce n’était pas le fruit du hasard, quelque chose pour lequel je ne m’étais pas préparé. Bien au contraire. Après m’être battu contre la vie durant autant d’années, j’ai enfin choisi en âme et conscience d’être une Amoureuse de la vie avec tout ce qui la compose. Je choisis d’être Amoureuse de Moi. Tout comme je choisis d’être Amoureuse d’un homme. Je choisis d’être Amoureuse de tous les aspects de ma vie et de ce et ceux qui la composent. Car je sais aujourd’hui que même derrière l’évènement le plus difficile, je peux y puiser de l’Amour. Car être Amoureuse c’est choisir la nuance, la tempérance, l’harmonie. C’est accepté les deux Polarités de la vie et les transmuter en Or quoiqu’il arrive.

J’ai choisi d’être Amoureuse de moi, de la vie, de ma vie et de tous ce qui les composent.

Je choisi l’action d’Aimer et d’être Aimée. Pas simplement l’État d’Amour.
Je réalise à nouveau à quel point le pseudo que j’avais choisi à l’époque était déjà une piste vers ce vers quoi je tendais sans en mesurer toute l’importance : @lyah_lovelife.
Je prends le risque de me laisser surprendre par cet Amour, son évolution, sa déclinaison.
Je suis aujourd’hui consciente que c’est une vraie relation évolutive. Une relation qui se construit au fil des jours, des expériences de ma propre évolution. Et je choisis de la Vivre pleinement.
Je choisis le mouvement. »

Mais soyons claire, Dimanche j’ai pris conscience que cela n’avait pas toujours été le cas, sans même me rappeler de ce que j’avais écris la veille.

C’est en relisant ce matin que le lien a été révélé.
En effet, il n’y a pas si longtemps j’avais encore terriblement honte d’avouer que l’Amour est mon carburant. J’avais honte d’être Amoureuse. Car pour moi l’Amour était une faiblesse. Une femme Amoureuse était vulnérable et c’était négatif. Car pour moi à cet époque il fallait absolument se montrer forte. La vulnérabilité était à proscrire.
Aujourd’hui je n’ai pas changé d’avis sur l’Amour et la vulnérabilité. Car oui, l’Amour implique justement d’accepter sa vulnérabilité, en être consciente, mais c’est justement cela notre force. Reconnaître nos limites, faiblesses, les assumer et agir en conséquence sans tenter de les camoufler pour devenir quelqu’un que l’on est pas. Car en accueillant et en assumant notre vulnérabilité nous sommes responsable de notre pouvoir.

L’Amour rend fort car l’Amour élève.

Il vaut mieux s’aimer tel que l’on est et attirer des personnes qui nous respectent et nous aiment pour ce que l’on est, que nous entourer de personnes qui ne sont pas conscients de notre valeur et cherche à nous changer. Ou du moins se sentir obligé.e d’endosser un rôle de quelqu’un que l’on est pas, pour être aimé.e de quelqu’un qui au final ne nous aimera jamais vraiment. Car nous ne sommes pas vraiment nous même avec lui / elle. Je ne parle pas uniquement de relation sentimentale.

Alors oui j’avais honte d’être Amoureuse et cela m’a causé beaucoup de torts.

Et c’est un bonheur pour moi de réaliser qu’en sublimant la honte de moi-même, j’ai également sublimé celle d’être Amoureuse.

Tu vois ce week-end m’a aidée à mettre tout cela en lumière et bien plus encore et ce, sans que je ne sois dans le contrôle. Une pierre supplémentaire à l’édifice que je suis en train de réformer : Mon Moi, Ma Vie, Mon Art de Vivre, ma Marque. Donc une fois de plus le 19 a été la Source d’un Déclic Extraordinaire. Je suis si reconnaissante pour cela et encore plus de pouvoir t’en faire profiter.

Si ça te dit d’en savoir plus sur mon cheminement avec la Honte et comment le sublimer lors d’un Webinaire spéciale, dis-le moi.

Je te souhaite une Sublime et Lumineuse Semaine.

Avec le sourire d’une Amoureuse comblée. 

Lyah

Lyah

Après avoir totalement perdu la mémoire en 2013, j'ai appris à me connaître vraiment et pris le temps de me demander ce que je souhaite faire de ma vie. Aujourd'hui je vis au rythme de mes rêves, des messages de mon corps, mes intuitions et mes passions. La vie m'a offert une seconde chance, je la remercie en vivant pleinement chaque instant et en accueillant tout ce qu'elle m'offre pour évoluer.

Laissez un commentaire