Pour moi c’est comme si la semaine commençait un Jeudi ! Et pourquoi pas d’ailleurs ? Hihihi
Aujourd’hui j’avais simplement envie de te donner des nouvelles de ce qu’il se passe en ce moment pour moi, partager des pistes qui peuvent te servir par rapport à cela et surtout t’en dire davantage sur la suite.

Tu te rappelles que je suis en plein processus de reconstruction. Et bien on peut dire que la vie m’amène vraiment à brûler jusqu’au dernier foyer de ce qui m’a longtemps retenue. Ma dernière phase pré-menstruelle a été très épique : entre intoxication alimentaire et euphorie. Rajoute à cela mon oeuf en obsidienne noire et un atelier de libération sur le thème de la honte. J’ai repensé à cette fameuse semaine avant que je ne retrouve la mémoire, les effets physiques et émotionnels étaient carrément similaires. On peut dire que j’ai été au creux de la vague.

Pourtant tu vois, malgré l’inconfort, la douleur, je l’ai vécu assez sereinement.

Cela peut paraître difficile à croire mais tu me connais je n’aime pas les faux-semblant. C’est bien là ce que je ne cesse de répéter, même lors de mes masterminds. Être résilient.e et optimiste, ne veut pas dire que l’on est immunisé contre la douleur, les blessures, les épreuves, cela veut simplement dire qu’on vit les choses avec beaucoup plus de fluidité et même que cette fluidité est relative selon la situation que l’on rencontre.

Sais-tu pourquoi ?

Car justement ces dernières années j’ai appris à reconnaître ces phases. Les accueillir, les comprendre, les laisser me traverser et désamorcer les tensions et blocages qu’elles pouvaient engendrer. J’ai appris à identifier les outils qui me permettaient de relâcher la pression, de vivre ces états beaucoup plus sereinement. Mais j’ai surtout changé ma perception de chacun de ces évènements.
C’est un peu à l’exemple d’une tempête dans la vie réelle. Quand tu n’en as jamais vécues, tu paniques, tu agis simplement en écoutant la peur. Puis lorsque tu comprends que c’est un phénomène naturel, que selon son intensité il y a des risques plus où moins grand et bien tu apprends à repérer et faire ce qui te permet de te sentir en sécurité et rassuré. Cela ne veut pas dire que les tempêtes vont disparaître, mais que tu les vivras autrement.

Dans le cas de tsunamis émotionnels aussi intenses, de blessures qui remontent à la surface, je sais qu’ils seront plus ou moins importants selon la phase de mon cycle dans laquelle je me trouve.

J’en ai également appris davantage sur leur fonctionnement grâce au Human Design, qui m’a aidé à comprendre que je ne suis pas folle ou bipolaire (oui oui je l’ai cru à un moment). J’ai simplement une autorité émotionnelle qui me conduit à vivre mes émotions avec beaucoup d’intensité.
Dans ces moments-là, je sais que j’ai besoin de solitude, de silence, d’écrire, de dormir et de me relier à la nature, ou de prendre un bain aromatique et énergétique en conscience. Prendre de la distance est nécessaire et à certains moments comme cela a été le cas cette fois, j’ai besoin d’échanger avec une personne de confiance qui me connaît et sera en mesure de m’écouter sans me juger, sans se laisser elle-même submerger par mes émotions. Pas forcément à l’oral, car à l’oral certaines choses ne sortiront pas, mais une conversation écrite suffit largement. Car lorsque je commence certaines choses remontent. D’autres prennent du sens et me permettent d’y voir plus claire dans la situation. D’autres fois j’opte pour une séance avec un thérapeute, ou mieux encore un bon massage qu’il soit purement énergétique ( comme avec les bols chantants), ou physique (comme celui aux huiles essentielles).

Cette fois, j’ai opté pour le bain, l’écriture et l’échange sans même que je le fasse volontairement.

J’ai simplement écouté mon corps et mon coeur. J’ai senti le changement d’énergie, incapable de l’expliquer dans un premier temps. Je suis passée de l’euphorie au sentiment d’être vidée en une fraction de seconde. Douleur au dos, sensation de lourdeur. Alors oui mes règles arrivaient, mais quelque chose se passait, se libérait. Et mon flux en a d’ailleurs été impacté.
C’est là que tout s’est enchaîné. Je nageais dans le flou. J’avançais dans le brouillard. Et puis voilà que j’ai eu à retirer ce masque supplémentaire, révéler une autre partie de moi que je camoufle super bien. Pour différentes raisons qui m’étaient jusqu’alors pas forcément évidentes. Il a suffit d’un aveu suivi d’une question.

Attention petit spoiler : En réalité je me définis comme étant une Amoureuse de moi, de la vie, des autres et c’est clairement le cas.

Néanmoins malgré cet Amour je maintiens quand même une distance. Une armure avec les autres, dans la proximité physique, notamment avec les hommes. Beaucoup de personnes, voient en moi la femme affirmée, qui ne se laisse pas faire, qui assume ses choix et sait ce qu’elle veut. Une femme puissante, pleine d’Amour, mais distante. Mais sais-tu que derrière tout cela se cache une femme romantique, douce et câline qui avait peur de l’avouer. Pour différentes raisons qui sont remontées et qui avaient besoin d’être à leur tour sublimer.

Voilà pourquoi je vis cela désormais avec le recul nécessaire, tout en m’accordant la douceur dont j’ai besoin.

Car je sais que tout ce que je vis à un sens. Que tout ce que je vis me sert à en aider d’autres après moi. En réalité, j’accueille chaque nouvelle expérience et révélation comme un cadeau qui m’est fait et que je transmets au monde. Je ne perds jamais, je gagne à tous les coups, car j’apprends. Encore un super cadeau de mon profil 1/3.
Et comme tu le sais depuis quelques semaines on me demande de tout brûler pour tout reconstruire. J’avoue que je n’avais pas évaluer la porter de ce message. Il est puissant et je le comprends un peu mieux chaque jour. Brûler équivaut à nettoyer, se libérer, assainir, en somme un processus de guérison qui arrive à son terme et laisse place à la (re)construction. Une fois de plus la vie m’a prouvé que l’Amour, le Divin et le Sexe sont au centre de tout ce que je fais. Une piste supplémentaire. Je t’en dirai plus quand tout sera clair pour moi.

Comme tu le sais mon énergie est très fluctuante et en ce moment, ce processus de guérison m’en demande beaucoup.

Je comprends pourquoi j’avais eu de tels élans créatifs les dernières semaines pour enregistrer des podcasts… Le journal de bord d’une Manifestor. D’ailleurs j’ai enregistré un épisode hier où je livre mon vécu de ses vagues émotionnels. Tu peux l’écouter en cliquant ICI.
Dans les prochains jours, je partagerai avec toi les épisodes déjà enregistrés. Cela me permettra de me concentrer sur la reconstruction d’Amnévie 3.0, tout en honorant mes rendez-vous en séances privés et dans mes programmes.
J’ai eu l’intuition qu’il fallait que ce soit prêt pour le 01 Novembre. Date d’anniversaire du lancement de son format magazine l’année dernière. Je ferai de mon mieux et on verra.
Je m’organise également pour mettre en place un cercle surprise sous forme de congrès en ligne pour sublimer ton aventure dans l’entrepreunariat. J’espère pouvoir t’en dire plus d’ici la fin de la semaine.

Voilà pourquoi je suis si fière d’avoir découvert les super-pouvoir de ma vulnérabilité !

Car être consciente et claire avec mes forces mais aussi mes limites, mes failles, cela me permet de l’exprimer clairement, mais aussi de me réorganiser lorsque c’est nécessaire, en utilisant mes outils chouchous pour m’y aider.

Ma phrase fétiche pour me relier à l’instant présent quand je me sens faiblir :

Tout passe dans la vie et cela passera aussi !

Une façon de me rappeler que les choses vont et viennent dans un sens comme dans l’autre.

Je te souhaite une merveilleuse journée et un excellent week-end.

Sublimement.
Lyah

Ps : La photo liée à cette article a été prise dans ma phase d’euphorie, le matin où mn énergie a switché. 

Lyah

Après avoir totalement perdu la mémoire en 2013, j'ai appris à me connaître vraiment et pris le temps de me demander ce que je souhaite faire de ma vie. Aujourd'hui je vis au rythme de mes rêves, des messages de mon corps, mes intuitions et mes passions. La vie m'a offert une seconde chance, je la remercie en vivant pleinement chaque instant et en accueillant tout ce qu'elle m'offre pour évoluer.

Laissez un commentaire