Lyah sans lang de bwa

Oops je l’ai encore fait !

Ecrit par 26 août 2020 Aucun commentaire

Me revoilà ! J’y suis arrivée ! Oui car tu vois je l’ai encore fait ! Je ne peux m’empêcher d’entendre la chanson de Britney Spears « Oops I did it Again » dans ma tête quand je dis ça, pardon lorsque je l’écris ….
C’est bien beau ma chère Lyah, on danse, on swingue ok mais j’ai encore fait quoi ?
Ben ce que je fais toujours quand les choses fonctionnent très bien ! Quand je suis vue au-delà d’un certain plafond (heureusement ce plafond grandit, ou plutôt il est de plus en plus haut) ! Quand j’écris une inspiration ou enregistre un podcast / vidéo qui impacte encore plus de monde ! Je me cache, je fais la morte, je me retire comme pour respirer à nouveau. Pour me convaincre que ce n’est pas un rêve, que c’est réel, que je ne cours aucun danger !
Oui car derrière se cache toujours et complète inconsciemment UNE P**** de PEUR ! Ici, cette peur de briller !

Tu pensais que ça y est j’étais sauvée, que j’avais tout compris et que cette fois ça roulait !
Je te fais une confidence, moi aussi je te rassure. Et pourtant je me suis retrouvée de nouveau devant ce miroir à me demander « Qu’est-ce qu’il se passe encore ? Qu’est-il en train de se jouer en Moi ? » Puis progressivement « Est-ce que je suis prête? » 

Tout a commencé lorsque j’ai lu les commentaires et messages extraordinaires suite à mon inspiration Sans langue de « bwa » sur La pensée positive.

Je me suis retrouvée avec plus de 70 messages sur mon téléphone. Mon réflexe, le passer en mode silencieux. Le plus magnifique c’est que je ne connais même pas la majorité des lecteurs, qui m’ont témoigné de la façon dont mes dernières inspirations les ont boostés. Ce n’était pas des habitués, mais bien de nouvelles personnes.
Puis l’aventure s’est poursuivi lorsque dans les groupes de mes programmes également il y avait le même genre de retours sur les nouveaux contenus, voire même les plus anciens.
Et enfin lorsqu’en parlant avec mon meilleur ami ce week-end il n’a pas arrêté de me pousser à alimenter mon instagram pour donner plus de visibilité à ce que je fais ! Puis comme une synchro, l’une des coachs pro qui m’inspire Yeza Lucas, en a parler également le lendemain.
Et la cerise sur le gâteau, on m’a contacté pour que je sois interviewée par quelqu’un qui fait des podcasts ! Euh What ? 
Tremblement de Terre pour la Manifestor Émotionnelle que je suis. C’est comme si d’un coup ça faisait « Mode sécurité automatique activée, passage en mode fait la morte dans 5,4,3,2,1… » et depuis fin de transmission . J’ai laissé le téléphone sur le côté en me racontant de belles histoires auxquelles j’ai cru moi-même. « Je suis très fatiguée ! J’ai passé le week end en Bretagne sans les enfants, c’est important de passer du temps avec eux ! «  Sauf que le foot a repris pendant la journée, et que lorsqu’ils sont là, ben ils font leur vie ! « Oui mais c’est la rentrée j’ai des choses à faire ! Bla-bla-bla ! »
Excuse, Bullshit et papier de soie ! Du Lyah quoi !

Mais pourquoi ?

Tout simplement parce que justement j’atteins mes objectifs et que ça me fait flipper !

Je suis motivée, j’ai des rêves, des objectifs maiiiiissss ce n’est pourtant pas si simple ! Surtout pour  avec un profil 1/3 (investigateur/martyr) et de surcroît avec le coeur non-défini !

Que l’on se comprenne bien ! Mon ambition n’a plus de limite ! Mon plafond de verre j’ai travaillé à le briser ! Mais pourtant j’ai toujours inconsciemment peur de traverser avec les résidus de verre qui peuvent rester et me blesser !
C’est complètement inconscient ! Néanmoins, j’ai appris à remarquer quand mon mental veut m’empêcher de passer à l’étape supérieur ! Car il y a une chose que j’ai compris plus ton ambition, ton intention est importante et plus le jeu de ton mental, le chieur pour moi pourra être tortueux afin de l’atteindre !

Ce n’est pas forcément dans la difficulté ou les épreuves.

Bien au contraire parfois c’est tellement fluide que ça te fait flipper ! Dans mon cas c’est un peu ce qui c’est passé cette fois ! Mais s’il y a bien une chose que j’ai intégré ces dernières années c’est qu’on ne grandi pas dans le confort absolu. Dans cette zone on se repose, on reprend des forces, on profite. Plus l’inconfort est grand, plus l’évolution promet d’être extraordinaire. Je ne dépasse pas ma zone de confort, non je l’élargis. Et là vu comment mon mental, mon « chieur » souhaite partir de la fête et bien je sais qu’au fond je touche à mon but ! Ou du moins l’un d’entre eux.

D’ailleurs si j’en doutais, j’ai eu quelques messages de la vie afin de me confirmer que j’étais dans un trip un peu bullshité !

  • Le message de Ozalee à la Nouvelle Lune, sur les histoires qu’elle se raconte pour justement s’auto-saboter.
  • Un live de mon amie Christèle, coach professionnelle sur le jeux de l’ego dans ta vie pro, pendant mon retour sur Paris.
  • Et la cerise sur mon gros gâteau l’air de dire « Si tu n’as pas compris on va te faire comprendre »: le tirage de mon cycle 3 de puissance 4 sur le point de bascule. Les mots d’ordre étaient : CONFIANCE ET INTUITION ! Timing Divin en action mes Sublimes.

Oui car je me racontais beaucoup d’histoires.
Y compris au sujet d’Instagram. La vérité c’est que ce réseau social me fait un peu peur quant à sa grande visibilité. J’ai aussi pu identifier pourquoi.
Alors ok, j’ai besoin de ce côté intimiste pour me sentir en confiance et m’exprimer librement, mais il y a également moyen d’adapter mon utilisation, mes publications en ce sens. Il y a des solutions si je le souhaite.

Bref je vais te faire une confidence.

Cette période estivale m’a beaucoup aidé à m’aligner dans le développement de mon message, de ma marque et aussi de mes ambitions. D’ailleurs ATTENTION SPOILER ce n’est pas une marque que j’ai créé, je vois plus cela comme un art de vivre. C’était d’ailleurs l’objet du partage que devais faire lundi.  Il arrive et sera au final beaucoup mieux dans une dynamique de rentrée alchimisée.

Chaque fois que je m’imagine dans ma version wonderful je me vois animer des conférences dans des endroits prestigieusement atypiques (ce détail est très important pour moi), devant des centaines, voire des milliers de femmes et d’hommes motivées. Je me vois également signer des dédicaces de mon livre. Voyager. Avoir mon propre espace proche de la mer pour animer mes stages de reconnexion et avoir un espace d’inspiration … et pleins d’autres détails qui correspondent à ce que je souhaite créer. Mais les deux premières étapes sont importantes pour moi.

Pourquoi ?

Parce que je veux contribuer au fait que chacun puisse reprendre les rênes de leur vie de façon consciente. Mon pourquoi serait probablement un peu plus long à expliquer et nécessite un post dédié. Même si j’ai déjà fait ce genre de partage. Mais après ces deux mois d’introspection certaines mises à jour ont besoin d’être faites. Car cela se manifeste d’une façon assez étonnante.
La ligne 1 dans mon profil, mon côté investigateur avait besoin de cela pour poser des bases solides et poursuivre ses explorations sereinement.

Rappelle-toi que peu importe où tu en es dans ton évolution, tu auras toujours des petits rappels de ton mental quand tu t’apprêtes à franchir une étape importante.

Je ne sais pas pour toi, mais moi lorsque je l’ai compris cela m’a rassurée. Je n’ai pas besoin de tout savoir et surtout j’évolue par couche. L’avantage c’est que tu apprendras à les reconnaître, les accueillir et une fois de plus les sublimer. Et ils seront d’autant plus robustes que ton ambition sera grande.

Une fois de plus mon côté alchimiste m’a énormément aidée à transmuter cela :

Prendre le recul nécessaire, car oui mon retrait un peu radical était tout de même nécessaire.

J’ai appris à l’accepter quand j’ai compris mon autorité émotionnelle.

Accueillir notamment en écrivant tout ce que je ressens.

Cela m’aide à y voir plus clair, et c’est souvent ainsi que je parviens à faire des liens afin d’identifier les éventuelles blocages, réisistances. Ou sinon je me relaxe devant netflix. Crois-le ou non, le programme que je choisis dans ces moments-là a toujours un message subliminal sous-jacent.  Cette fois, Lucifer était le déclencheur.

Puis j’entame un processus de transmutation alchimique qui peut prendre quelques minutes mais peut aussi se poursuivre durant quelques jours.

(07h07 quand j’écris ces lignes, une confirmation de plus.) Selon l’origine et mon intuition du moment j’utilise les huiles essentielles, les œufs de yoni, les pierres, le jeûn, l’écriture, la danse, la méditation orgasmique …afin d’y parvenir. Un moment de Pardon, de libération, de recyclage intérieure afin de transmuter tout ce qui me pesais.

Puis arrive ce moment d’Acceptation, d’Intégration, de Remerciement pour les cadeaux cachés derrière ces résistances initiales.

Cette étape cruciale amène à plus de Love, de Liberté et un Mieux-Être harmonieux, afin de mieux Vivre. Je pourrais te dire que je fonce dorénavant et que j’y vais d’un trait. Mais je n’ai pas envie de me raconter de mensonges. Je continue de transmuter cette peur à mon rythme, après avoir danser avec elle ces derniers jours.

Ce dont je suis certaine, pour reprendre la talentueuse Oprah c’est que j’ai cessé de me raconter des histoires – du moins pour cette fois-.

Je suis prête à relever mes manches afin de concrétiser les changements nécessaires qui ont bien infusé et les surprises que je t’ai préparé avec beaucoup d’Amour.

Je te remercie de tes retours, tes messages, tes commentaires, tes partages car cela paraît anodin mais mine de rien pour des créateurs et créatrices d’inspirations comme je le suis c’est important, on ne va pas se mentir. Cela donne de la force, de la joie, de la motivation afin de poursuivre. Il ne s’agit pas d’être tributaire d’une reconnaissance extérieure, loin de là, car avec ou sans je continuerai car c’est la mission que j’aime accomplir. Cependant c’est une façon comme une autre de nourrir ce cercle vertueux de l’abondance. (Je t’impacte, tu m’impactes. Je t’apporte de la valeur et tu en fais de même peu importe le moyen choisis.) Que tu en sois conscient.e ou Non, je te dis Merci !

Et toi,  est-ce que ces moments de « Oops I did it again te parle ? » Dis nous tout en commentaires, et partage cette inspiration avec tes amis si le coeur t’en dit.

Avec une féérie d’Amour. 

Lyah.

 

Ps : Si tu ne reçois plus les Lettres Privés, inscris-toi de nouveau à l’aide du formulaire qui apparaît en bas de la fenêtre. 

Lyah

Après avoir totalement perdu la mémoire en 2013, j'ai appris à me connaître vraiment et pris le temps de me demander ce que je souhaite faire de ma vie. Aujourd'hui je vis au rythme de mes rêves, des messages de mon corps, mes intuitions et mes passions. La vie m'a offert une seconde chance, je la remercie en vivant pleinement chaque instant et en accueillant tout ce qu'elle m'offre pour évoluer.

Laissez un commentaire