Lyah sans lang de bwa

Merci et Je T’Aime 2020 !

Ecrit par 31 décembre 2020 Aucun commentaire

« Au lieu d’attendre que le soleil revienne, je t’ai de nouveau montrer à quel point il est important d’apprendre à aimer danser sous la pluie ! » Accrochée à l’image de la Lune argentée par la fenêtre, je m’imagine en grande conversation avec 2020. C’est exactement ce qu’elle me dirait. Et moi je la regarde pleine de reconnaissance et d’Amour et je lui dit MERCI.

Merci car c’est exactement ce qu’il s’est passé. Malgré l’inconfort, la difficulté et tout ce qu’il se passe, cette année a réactivé l’importance de la résilience dans ma vie et celles de nombreuses personnes. Elle m’a dans un certain sens replongé dans un de mes grands traumas : le confinement que j’avais dans un certains sens sens vécu à cause de mes problèmes de santé. Et justement cela m’a permis de me replonger dans ce qui m’avait permis de me relever et d’en sortir grandi.

Je relisais mon édito d’il y a un an, celui du 1er Janvier 2020.

J’avais placé cette année sous le signe de la Liberté et de l’Apogée. Une belle ironie lorsque l’on sait tout ce qu’il s’est passé durant celle-ci.  Aucun doute, elle a honoré brillamment les prédictions de son côté challengeant.
Je me rappelle lorsque j’avais partagé avec quelques amis un message reçu de mes guides : « Dans les prochains mois quelques choses se passera qui changera la face du monde. » Très sincèrement j’avais trouvé cela très étrange, voire même une pointe angoissant mais sans pour autant m’attendre à une telle situation.
Et c’est bien là, toute la magie de la vie et de son flow. Tout le suspense parfois des messages reçus. Car oui cette année a été un vrai challenge en terme de Liberté. Et cela continue encore d’ailleurs.

Comme une période de remise en question pour nous demander qu’est ce que la vraie Liberté pour nous ?

Qu’est ce qui est essentiel au moment même où on en ressent les limites d’une certaine façon ?
Cette question qui m’a beaucoup touchée comme tant d’autres. J’étais censée réaliser un nouveau rêve : Partir au Canada avec mon sac à dos. Vivre pleinement mon côté digitale Nomad. Me rendre également aux États-Unis. Bref vivre cette Liberté au bout du monde. Tout était prêt, mon billet, mon logement, mon itinéraire. Le 29 Mars je m’apprêtais à entamer un nouveau chapitre de ma vie loin de la France.
Sans m’en rendre compte j’ai eu ce deuil à faire.

J’ai mis quelque mois avant d’oser me projeter dans un autre contexte.

Avant d’opter pour un plan B. J’accueillais les événements un à un en chérissant l’espoir que la situation évoluerait et que je pourrais enfin brandir mon sac à dos et partir à l’aventure.
Jusqu’au moment où j’ai accepté. Où j’ai réalisé que la vie m’amenait à reconsidérer ce rêve. A tenter de le vivre autrement pour l’instant. J’ai la bougeotte, j’aime le changement, les découvertes, les voyages, la nature. Alors comment pourrais-je nourrir cela en m’adaptant à la situation ? Comment vivre au mieux la Liberté apporté par les voyages sans pour autant voyager ?
Aucun autres pays où je pouvais me rendre ne m’intéressait. A part peut être retourner aux Antilles ou tenter la Réunion. Je suis donc partie quelques semaine chez moi en Martinique avec mes enfants pour me ressourcer.

Cela a été un déclencheur pour me poser la question : De quoi ai-je vraiment besoin ?

La réponse fut simple : Me relier à la nature, à la mer. Trouver un nouvel équilibre avec mes enfants. Ne plus vivre en appartement, avoir un jardin. Pour que peu importe ce qu’il se passe on puisse se sentir moins enfermé. Il me fallait une maison avec jardin. Il me fallait quitter Paris. Allais-je retourner dans ma ville de coeur, Lyon ? Je m’y sens bien mais mon aventure là-bas est terminé pour le moment. J’avais besoin de nouveautés.
Je me suis laissée guidée et tout s’est enchaîné sans même que je ne comprenne comment ni pourquoi. A la Nouvelle Lune de Décembre le Déclic a eu lieu, puis le jour du solstice tout s’est concrétisé. Mon nouveau chez moi s’est manifesté, concrétisé pour mon plus grand bonheur, avec tous les critères importants pour moi.

Liberté de créer, de manifester, de choisir…

J’ai vécu cette Liberté en sublimant des blessures qui me retenaient encore dans un certain sens aux douleurs du passé.Je me suis pardonnée, j’ai reparenté des parts de Moi meurtries par la honte, l’abus…
J’ai pris conscience que dans un certain sens partir à l’autre bout du monde allait me servir à fuir certaines situations. Des situations qu’il était essentiel que je regarde en face, que j’accueille et que je transcende pour justement être dans une plus grande Liberté d’être Moi. Fiou c’était impressionnant, inconfortable mais tellement puissant.
J’ai franchi un nouveau cap et j’en suis fière : Une forme d’Apogée.

Cette Liberté je l’ai manifesté en libérant ma voix :

  • Je prends plaisir à animer des lives maintenant. Un an en arrière c’était bien trop intimidant pour moi. Je n’osais pas. Je laissais la peur de la réussite, de la lumière me pousser à me cacher.
  • L’une de mes plus belles réussites est d’ailleurs ma conférence animée dans un cadre professionnelle en Martinique à l’occasion de la journée de la femme.
  • Mais aussi le fait d’écrire et publier quasi quotidiennement pendant près de 9mois, sur des sujets qui m’inspirent tout simplement.

Cette liberté s’est également manifestée en me reliant encore davantage à mon corps, ma sexualité, ma nudité, ma sensualité.

La Liberté de réaffirmer et d’incarner une façon certe non-conventionnel de me soigner, de vivre…

Liberté de choisir, de créer, d’évoluer en me mettant à l’écoute de mon intuition et de la vie.

Cette Liberté qui m’a reconnectée à l’Amour dans une plus grande dimension encore.

J’avance donc vers cette nouvelle année plus consciente et confiante que jamais. Heureuse d’avoir osé danser sous la pluie. Lâcher le besoin de contrôle parfois encore très présent et simplement me laisser inspirer par la mélodie de la vie.
Tout n’est pas rose, je continue de rester alerte sur l’évolution du monde. Mais justement il est important de se rappeler que la Liberté commence par chacun de nous, en nous.

Alors oui je dis Merci et Je t’aime à cette année 2020, qui a marqué une grande évolution, prise de conscience pour beaucoup dans le monde.

Je n’ai pas besoin d’attendre 2021 pour entamer ce nouveau cycle. Il rime cette fois avec Amour, Jouissance  et encore plus d’authenticité. ( Tu te rappelle : Zéro Bullshit ou presque).
De quoi Sublimer ma vie et la tienne avec une puissance incroyable.

Alors en ce dernier jour de l’année dont le ciel est illuminé par cette incroyable image Lunaire, je me sens riche et pleine de vie. J’ai une pensée pour ceux pour qui ce n’est pas le cas. Ceux qui souffrent qui ont perdu des êtres chers, leur travail… Je leur envoie plein d’Amour et de lumière pour qu’ils puissent trouver la force en eux de se relever et de tourner la situation à leur avantage. A garder espoir.

Quant à moi je te retrouve l’année prochaine, (hihihi dès demain) pour de nouvelles inspirations.

 

Avec Amours. 

Lyah 

Lyah

Après avoir totalement perdu la mémoire en 2013, j'ai appris à me connaître vraiment et pris le temps de me demander ce que je souhaite faire de ma vie. Aujourd'hui je vis au rythme de mes rêves, des messages de mon corps, mes intuitions et mes passions. La vie m'a offert une seconde chance, je la remercie en vivant pleinement chaque instant et en accueillant tout ce qu'elle m'offre pour évoluer.

Laissez un commentaire