Lyah sans lang de bwa

L’Amour devient-il louche ?

Ecrit par 16 février 2019 Aucun commentaire

As-tu déjà remarqué à que l’Amour fait partie des Tabous cachés ?

Si tu préfères écouter cette inspiration, c’est par ici :https://soundcloud.com/lyah-renar/lamour-ce-tabou-cache

On  parle de tabou concernant le sexe, l’argent… Mais l’Amour également en fait partie.

Margaux Hammann dans son TedX relevait qu’il est devenu louche, presque choquant pour beaucoup de voir des gestes d’Amour gratuits tels :

  • qu’un sourire adressé à un inconnu dans la rue,
  • l’aide apporté à quelqu’un en difficulté,
  • ou encore être simplement heureux d’être en vie.
  • L’émoticône du Cœur rouge envoyé à des amis, surtout s’ils sont du sexe opposé. (Qui m’a valu une belle polémique à table lors d’un repas de famille. « Mon Dieu Lyah, mais tu es folle, cela risque d’être mal interprété. ») Sérieusement ? Les signes d’affection même entre Hommes et Femmes ne peuvent-ils pas être désintéressés ? Non parce qu’en réalité j’ai aussi des copines lesbiennes à qui je dis je t’aime et à qui j’envoie ce cœur ! Il faudrait aussi que je m’en méfie ?

Je t’assure on nous prend pour des fous, on nous fait de gros yeux à la limite de tirer la sonnette d’alarme car s’est désormais suspect de se laisser porter par cette énergie d’Amour. En gros c’est comme si Nous étions les terroristes du Love.

 

En revanche, toutes les scènes de violences sont banalisées, normalisées et ce dès le plus jeune âge.

Et oui, nous vivons à cette époque, où cela paraît normal de partager une vidéo où des gens se battent, s’insultent, parce que ça fait le buzz. Où des enfants des 6 ans s’affrontent et se crient dessus avec virulence et tiennent des propos outrageant dans la de cour de récréation.

Désolée mais ce n’est pas le monde dans lequel je souhaite vivre et faire grandir mes enfants.

Alors je fais partie des personnes que la majorité décrivent en disant qu’elles vivent dans le monde des bisounours.

Une personne que j’ai rencontré m’a sorti en me méprisant « Vas-y continues dans ton monde où tu penses que c’est l’Amour partout, la sincérité avant tout. Ouvre les yeux personne n’est sincère. Crois-moi, tu ne réussiras jamais dans la vie avec une telle mentalité. Tu te feras toujours avoir. »

Déjà qui a dit que préférer l’Amour c’était être naïf?

J’aurais pu me sentir blessé. C’est vrai que cela m’a fait mal de lire cela. Mais détrompes toi, pas mal pour moi, plutôt pour cette personne.

Car pour tenir un tel discours elle doit drôlement souffrir, et ne pas s’aimer elle-même.

À ce moment, je me suis revue il y a quelques années. J’étais à sa place, je me disais allergique à toute forme d’Amour.

L’Amour c’était la souffrance et donc je n’en voulais pas.

Jusqu’à ce que la vie, m’amène à changer mon regard, ma perception. Par un déclic, une rencontre, un électrochoc inattendu.

J’ai alors découvert que l’Amour ne se résumait pas au couple. Que l’Amour était libre, incontrôlable, universel, inconditionnel, illimité.

L’Amour c’est une énergie de vie. Une puissance indescriptible, plurielle.

Malgré ce qu’on nous apprend, il n’y a pas un seul type d’Amour. Certaines théories diront qu’il y en a 5. Selon moi l’Amour n’est pas quantifiable. Il est libre et est partout.

Je ressens de l’Amour quand je pense à la vie, mes enfants, mes amis, mes connaissances, la lune, les levers et couchers de soleil, la mer, les voyages, les enfants, les huiles essentielles, ma vie, le sentiment d’être vivante, les journées ensoleillées, les nuits de pluie sous ma couette avec ma musique et mon pain beurre chocolat, ou encore Netflix.

Ma vie et mon regard on complètement changé, lorsque j’ai appris à m’aimer, aimer toutes ces parties de moi, même les plus sombres. Que j’ai accepté, que quoi que je fasse je suis l’Amour et que l’Amour est partout autour de moi et en moi, même quand je ne vais pas bien.

Lorsque j’ai accepté que même dans mes jours DOWNS je m’aime et que j’accepte que ça fait partie de la vie.

L’Amour ne se limite pas qu’au « beau », car en amour tout est beau, même ce qu’on voit de plus « moches ».  J’ai appris à oser dire que je déteste certaines parts de moi pour mieux les aimer.

Dans la vie on a le choix de se laisser guider par l’Amour ou par la peur.

Après quelques années à me chercher, j’ai choisi l’Amour, même s’il m’arrive encore de danser avec mes peurs, car avant tout je suis humaine et que la peur est nécessaire pour évoluer.

Cependant, si je ne devais retenir qu’une chose, c’est que l’Amour de Soi, de sa nature Profonde est essentielle pour aimer le monde, et les autres. Car en réalité ils ne sont que le miroir de ce qui se passe au fond de nous.

Je ne peux pas te donner de recettes miracles pour y parvenir, mais dans mon cas, j’ai posé cette intention de m’ouvrir à l’Amour, de le vivre, et de le partager, et la vie s’est chargé de me faire vivre les situations pour y parvenir.

Pas besoin de mots, ni d’explications, j’avais été impacté et depuis ma vie est guidé par cette énergie en tout temps.

Si toi aussi tu as envie de grandir et d’apprendre à mieux te connaître et te respecter avec Amour, Je t’invite à nous, mon amie Christèle et moi rejoindre le Vendredi 8 mars, pour partager un moment d’Amour, d’expérimentation et de ressourcement, exclusivement entre Femme à la rencontre de ton identité profonde.Et si tu es un Homme, rassure toi on a pensé à toi, tu pourras poursuivre la fête avec nous lors del’Afterwork Ansanm Ansanm. (Tu trouveras tous les renseignements en cliquant sur les liens.)

D’ici là je t’envoie plein d’Amour.

 

Lyah

 

 

Lyah

Après avoir totalement perdu la mémoire en 2013, j'ai appris à me connaître vraiment et pris le temps de me demander ce que je souhaite faire de ma vie. Aujourd'hui je vis au rythme de mes rêves, des messages de mon corps, mes intuitions et mes passions. La vie m'a offert une seconde chance, je la remercie en vivant pleinement chaque instant et en accueillant tout ce qu'elle m'offre pour évoluer.

Laissez un commentaire