Lyah sans lang de bwa

La lumière et la simplicité te font-elles peur ?

Ecrit par 9 juin 2020 Aucun commentaire

Je te pose la question la question car une fois de plus j’ai réalisé que moi c’est clairement le cas ! Du moins ça l’était. J »y remédie pas à pas. Mais laisse moi plutôt partagé avec toi comment j’en ai pris conscience…

Nous sommes le 07 Juin 2020 au moment où j’écris ces lignes. Il est 23H13.

Ça a recommencé ! Cette sensation d’être un peu bloquée, d’avoir envie de tout envoyer balader !

C’est étrange, j’avais pourtant l’impression d’être plus dans la fluidité ! Pourtant quelque chose à basculer ! Je me suis à nouveau éloignée. Juste un peu, mais pourtant cela suffit amplement. Comme une impression de tourner en rond. Comme une impression de me retenir. De valser une fois de plus avec la version édulcorée. Serait-ce une peur qui se manifeste ? Quoi mais ce n’est pas possible ! Laquelle encore ? Ok, j’ai compris.

La peur devant tant de retours positifs !

La peur de confirmer davantage qu’être authentique suffit. Alors comme à mon habitude, j’ai besoin de compliquer les choses ! D’essayer de rendre cela plus sérieux, plus palpable… complexe comme pour prouver que c’est tangible !

Pression inutile, des sujets qui ne me font pas tant que ça vibrer, ou juste à moitié ! Un tango palpitant avec le « tout bien tout honneur » ! Je tourne autour du pot, car la lumière m’éblouie une fois de plus !

Tu sais c’est un peu à l’image de quelqu’un qui fait tout pour apprendre à cuisiner son plat favoris. Elle cherche la recette, trouve les ingrédients, se met à cuisiner. Ça y est tout est prêt elle y goûte et c’est un pur délice. Tout le monde goûte et confirme que c’est excellent. Alors elle panique, elle le laisse-là ! Elle a faim mais se dit que c’est trop beau pour être vrai. Elle prend des chips, des choses qui ne lui conviennent pas  ! Elle a du mal à manger son plat savoureux. Elle a peur, c’est comme si elle ne veut pas y croire…Saura t-elle le refaire ? Bien sûr que oui. C’était fluide et simple pour elle. Et c’est bien là ce qui lui fait peur. 

Dans notre part d’ombre, il y a bien plus de lumière qu’on ne le pense !

Tu te souviens c’est ce que je te disais. On s’imagine toujours qu’on y trouvera des choses honteuses, pas belles à regarder. Alors qu’en réalité c’est tout le contraire. Et bien là c’est encore le cas.
J’observe mon clavier. Je relis mes posts et je me dis que certains sonnent un peu creux. Pourquoi ? Car j’ai paniqué ! Pourquoi ? Car c’était bien trop facile d’être simplement moi et de voir que les choses avancent.

Alors je me sens coupable !

Coupable d’être comme je suis. Coupable de réussir. Coupable de me dire « Alors c’est vraiment aussi simple que ça ! » Bon quand je dis simple, c’est surtout fluide. Car il y a quand même des efforts à fournir.

La vérité c’est que lorsque je réussis, je n’obéis à aucunes règles ! En tout cas pas celles que l’on m’avait apprises. En fait ma seule règle est d’être au clair avec mon objectif, mon intention, avec MOI.
Poser mon intention, m’écouter, écouter mon intuition. Être au fait de mon mode de fonctionnement et me laisser inspirer par la vie, les synchronicités, le côté sacré de ma vie, de la vie. 

La vérité c’est que lorsque j’essaie de trop cadrer, de tout anticiper et trop planifier et bien je finis par m’épuiser, me fatiguer ! Résultat je ne fais rien ou sinon faire que des choses qui ne me ressemblent pas ! En clair je laisse ma lumière s’éteindre. Je me bloque. 

Ma recette c’est beaucoup de Sacré, d’intuition, de Self-Love et de Love pour la direction que je prends, ainsi que pour les personnes qui m’entourent !

En réalité c’est l’Amour mon carburant. L’Amour de la Vie, de toi, de l’Humain. L’Amour de moi-m’aime et de ce que je fais. L’Amour de mes enfants. Ces derniers jours j’ai paniqué devant tant d’Amour partagé.

J’ai eu peur, je ne m’attendais pas à tant de messages, tant de retours, tant de sollicitations. C’était à la fois super motivant et terrifiant ! Je me suis vue paniquer. Je me suis vue m’autosaboter. Courir et me cacher.

Sais-tu pourquoi ? Parce qu’en réalité c’est le résultat dont j’ai toujours rêvé !

Inspirer, contribuer à améliorer la vie des autres.

J’aime cela ! Pourtant pendant quelques jours j’étais inconsciemment terrifiée devant tant d’Amour qui circulait. Oui je me sentais coupable.

Car autour de moi, dans le monde c’était le K.O et pourtant je parvenais à faire naître des petites bulles d’espoir à ma manière dans un « Écolove sytème » que je mets tout mon coeur à créer : AmNé’Vie.

J’ai paniqué car je réalise que j’y suis parvenue en me délestant de toutes les règles et en appliquant simplement tout ce que la vie m’a enseigné depuis 7 ans. Un mélange de messages divins quotidiens, d’intuition, d’énergie, de self-love, de love, de motivation et d’écoute de moi, de mon corps, de la vie, de Toi. Confiance, conscience, fluidité et sacré. Je n’invente rien, j’écoute, j’expérimente et je t’invite à le faire, car tu peux le faire. On peut tous le faire ! Je ne suis pas une élue, j’ai simplement pris le temps d’apprendre, d’accueillir, d’accepter, d’expérimenter. 

Cela paraît simple. Ça l’est, et c’est justement ce qui est déroutant et compliqué.

Un fidèle lecteur m’a dit qu’il venait chercher sur AmNé’Vie sa bouffée d’oxygène, sa surprise, son déclic, car il ne sait jamais vraiment de quoi je vais parler, mais qu’il est sûr d’une chose, ça ne sera pas ce que l’on voit partout ! Mais par contre il ressentira l’Amour et la vulnérabilité qui le motiveront à oser avancer en étant lui. Des inspirations qui l’amène à s’aimer davantage, ou apprendre à le faire pour créer à son tour une vie pleine de sens. Il a tout compris et c’est peut être ce qui me fait peur inconsciemment.

Je me sens parfois coupable de ne pas traiter des sujets d’actualités.

Non pas que je m’en fou, bien au contraire mais je les aborde autrement, plus subtilement, et naturellement sans avoir la volonté de faire une corrélation. Car ils font partie des motivations à l’empowerment de chacun. En fait il y a bien longtemps que je me suis détachée du flow médiatique.Je m’en porte beaucoup mieux.
Et puis je vais être claire et honnête. Je n’aime pas faire comme tout le monde, j’ai besoin de créer mon monde, ma dynamique. Et ceux qui me connaissent voit bien la différence, quand je fais pour faire et quand je ressens l’énergie et le Love de me laisser porter par l’Amour de ce que je fais. Cela a du sens. Je ne parle pas à tout le monde, c’est Ok ! Certains créent des Éco-Villages que j’admire au passage. Moi j’ai opté pour créer un « Éco-Love Systeme ».

Mais soyons honnêtes. Aujourd’hui je souris car je me rends compte que j’ai tourné autour du pot pour éviter de te parler de choses importantes ces derniers temps. Mes doigts piquaient en glissant sur mon clavier. J’ai commencé, puis laisser tomber. J’ai écrit, mais je n’ai pas publié : Comment le sexe a changé ma vie. Comment j’ai réussi à comprendre que le sexe n’était pas simplement qu’une question de Coït simpliste ! Le jour où j’ai compris la dimension sacré de la vie… 

De même que j’ai pas eu le cran de poser mes ovaires sur la table pour te dire la raison pour laquelle je ne me considère pas comme une féministe, ni pourquoi je ne rejoins aucun mouvement .

Je ne suis pas une « Anti », car la vérité c’est que j’ai besoin de nuances.

Voilà pourquoi la peur m’a encore gagné ces jours derniers, çar j’avais une fois de plus l’impression qu’il fallait que je choisisse un camp, comme pour la spécialité dans mon travail, ou encore mon fameux questionnement sur ma couleur de peau. Mais en fait je n’en ai pas envie. Alors je fais ce que je sais faire de mieux : Sublimer mes propres différences et les Catalyser avec beaucoup d’Amour, me sentir libre d’ÊTRE et d’AGIR à ma façon. Voilà comment je manifeste et je contribue à un monde meilleur.

C’est parce que j’ai appris à m’aimer, à aimer la vie que je sais me remettre en question et observer lorsque je suis bloquée, lorsque je m’éloigne de moi. Ainsi trouver les solutions afin d’y remédier. Et comme tu le vois le voyage n’est jamais terminé. On enlève une couche après l’autre et on continue. C’est cela le véritable Amour pour moi.

Je te souhaite une vie intuitive, pleine d’Amour, de Sacré et de Plaisirs. Voilà ma recette du bonheur. Je goûte à la Joie d’Être simplement et divinement MOI. Et toi Aussi tu peux le faire, tu vas le faire, tu le fais déjà ! Alors prends le temps de te demander ce qui te fais le plus peur ? L’ombre ou la lumière ? L’échec ou la réussite ? Les choses simples ou les dures montagnes à gravir ? Regarde-toi en face et ose t’avouer la vérité sur tes peurs ! 

Lyah

Après avoir totalement perdu la mémoire en 2013, j'ai appris à me connaître vraiment et pris le temps de me demander ce que je souhaite faire de ma vie. Aujourd'hui je vis au rythme de mes rêves, des messages de mon corps, mes intuitions et mes passions. La vie m'a offert une seconde chance, je la remercie en vivant pleinement chaque instant et en accueillant tout ce qu'elle m'offre pour évoluer.

Laissez un commentaire