Lyah sans lang de bwa

Je sublime ma peur du conflit !

Ecrit par 20 juillet 2020 Aucun commentaire

Le 14/07/2020,

As-tu peur du conflit ? Si je te pose la question c’est parce que moi oui et que mon anniversaire a été un déclencheur incroyable dans cette prise de conscience. Le 13 juillet, c’était mon anniversaire, mais aussi mon anniversaire de mariage avec moi-même ! Une célébration que j’ai officialisé l’année dernière dans un contexte assez spécial. Cette année encore ce jour fut très spécial, rempli de surprises du début à la fin ! Un jour une fois de plus symbolique qui a été un parfait rappel de ce pourquoi je suis là ! De mon pourquoi et surtout du pourquoi j’ai vécu certaines choses !

Un jour qui m’a amené à me positionner, à sublimer certaines émotions que je ressentais et certaines blessures qui me taraudaient ! Serait-ce là l’oeuvre de mon travail avec ma chère Mez’ (Mon oeuf en obsidienne noire) qui continue de me surprendre ? Probablement ! Mais l’essentiel est que je ressente les choses, que je prenne le temps de les accueillir et les transmuter pour poursuivre mon voyage dans la vie ! Cette fois il s’agissait de ma peur du conflit !

À chaque fin de cycle, je me suis rendu compte que je vis les choses beaucoup plus intensément !

Que ce soit à l’approche de la fin de l’année, de mon anniversaire, de mes règles ! À chacun de ces cycles, la vie m’envoie des messages du style « On prend les mêmes et on recommence ? ou tu fais le choix de t’améliorer encore plus en enlevant une nouvelle épine de ton pied, afin de la transformer en couronne ? » ! À chaque cycle important le même schéma se reproduit. Je suis chamboulée, certaines choses remontent et vient ce moment où je fais un choix : faire l’autruche ou évoluer encore ! Car le choix je l’ai ! Et en prendre conscience m’a redonné le pouvoir sur ma vie !

L ‘année dernière j’ai fait le choix de m’aimer, de m’accepter dans l’entièreté de mon être quoiqu’il m’en couterait !

Un an plus tard, je suis heureuse du résultat ! Je suis fière de pouvoir me regarder dans le miroir aujourd’hui même, dans les jours les plus sombres et me dire « Je t’aime » en le pensant vraiment ! Sincèrement chaque mot prononcé dans cette intention a une fois de plus créé des situations incroyables et surtout surprenantes.  « Entièreté », oui aujourd’hui j’ai plus que jamais je me sens et suis complète.

Rien ne dure et tout passe !

Le bon comme le moins bon. Même quand je suis au fond du gouffre j’y crois si fort que les réponses me parviennent par mon intuition, par des messagers subtils, ou plus directs grâce aux lumineuses personnes et situations qui jalonnent ma vie ! Cela m’a pris un peu de temps d’entendre, de comprendre ! Cependant le résultat est là !

Je vais t’avouer quelque chose ; pour cette nouvelle année le message était clair : j’ai une peur supplémentaire à sublimer davantage : La peur du conflit !

Une peur qui induit une difficulté à me positionner surtout dans la sphère privé. Cette peur de prendre ma place mais surtout de l’assumer. Celle-ci cache également la peur de briller, celle de déranger !
Ces peurs ont des effets à tous les niveaux de ma vie : elles m’amènent à édulcorer mon message parfois, je t’en ai déjà parlé et j’ai déjà bien avancé sur ce point là ! Dans ma vie personnelle cela m’a amené à me soumettre, me taire souvent au lieu de prendre ma place, de poser des limites et d’exprimer clairement ce que je ressens ! Alors certaines personnes en ont abusé et dans le pire des cas et bien j’ai souvent reproduis des schémas de harcèlement, d’humiliation ! Et ce apparemment depuis petite ! Mais en réalité inconsciemment c’est moi qui laissais faire par ce manque de « fermeté », cette peur du conflit. J’en suis en partie responsable et je n’en avais pas conscience. C’est tellement plus facile de rejeter la faute sur l’autre et attendre de lui la réparation.

Cependant il y a longtemps que j’ai décidé de sortir de ce rôle de victime.

Cesser d’espérer que la réparation, voire la reconnaissance vienne de l’autre. Car ce serait lui céder encore plus de pouvoir sur ma vie, sur moi. Chacun des évènements qui composent ma vie est un jeu d’interaction ! J’attire ce que je vibre.

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours cherché ma place !

Et lorsque j’en trouvais ou en créais une, mon côté « je ne veux surtout pas déranger » m’amenait à laisser l’autre empiéter sur mon espace au point de vouloir m’en évincer ! Je fuyais le plus souvent toute confrontation, je me taisais, cherchais une alternative selon moi plus pacifiste ! Mais en réalité c’était du bullshit ! J’avais peur de m’exprimer, peur de la colère, peur que l’on ne me croit pas ! Alors le silence est devenue ma forteresse ! Le sentiment d’injustice est devenu mon plus vieux bourreau et mon hypersensibilité mon moyen d’expression par le corps. J’ai toujours somatisé dans mon corps ces maux que je ne parvenais à mettre en mots et ce parfois de façon très virulente ! Car en réalité je suis une cocotte minute, je retiens beaucoup, mais quand j’explose cela fait des dégâts, autant par les mots que les symptômes. Amnésie, cancer et j’en passe cela te donne une vague idée.

Aux yeux de beaucoup je suis la personne qui est très conciliante, compréhensive avec qui il s’autorise bien des écarts, car je me mets très rarement en colère.

« Lyah comprendra ! » n’est-ce pas ! Sauf que là, c’en est assez. Bienveillante ne veut pas dire docile ou soumise. C’est tout une prise de conscience qui en a découlé ! Plus j’ai appris à m’aimer, me respecter et plus ces situations ont pris du sens pour moi. Poser des limites, dire les choses telle que je les ressens, prendre la responsabilité de mes actes et laisser l’autre en faire autant, n’est certainement pas un acte de désamour pour lui bien au contraire. Je reprends mon propre pouvoir et lui laisse le sien.

« Qui ne dit mot consent ».

Certains silences m’ont fait beaucoup plus de mal que si j’avais osé parlé. Ce silence peut nous tuer à petit feu. Ils ont failli le faire dans mon cas. Et bien c’est terminé. La vie c’est bien chargé de me le faire comprendre. En réalité c’est une peur que j’ai commencé à sublimer depuis quelques mois, voire année.
Les semaines qui ont précédé mon anniversaire, puis le Jour J et pendant les jours qui ont suivi ont contribué à libérer une nouvelle couche dans cette révélation. Cette étape supplémentaire que ce nouveau cycle m’invite à franchir. Je suis prête, j’accepte, j’ai déjà commencé. Chaque jour est  une nouvelle sublimation.

Je ne rejette rien. Je ne fais pas l’autruche. Je sublime mes émotions, les évènements les situations. Cette fois ne déroge pas à la règle.

Cette inspiration j’ai commencé à l’écrire le lendemain de mon anniversaire et l’ai achevée ce matin pour la nouvelle lune, qui est également une date portail 20/07/2020.
Ma Bella (mon oeuf en aventurine Bleue) est logée au centre de mon vagin. Je sens ses pulsations, son énergie qui remonte par mon plexus, mon coeur et diffuse une chaleur dans ma gorge. Elle m’accompagne dans cette expression libérée et empreinte de sincérité. Elle contribue à guérir certaines blessures qui y sont liées et dont j’ai « hérité » de mes ascendants. D’ailleurs depuis une semaine, tant de choses ont déjà évolué, mais je fais le choix de les partager avec toi dans les prochains jours.

Mais dis-moi qu’as-tu envie de sublimer pour ce nouveau cycle ? Dis-le nous en commentaire.

Si tu es en Martinique j’organise La Lumineuse Yoni Day du Dimanche 26 Juillet de 8H30 à 17h30 sur le thème des Super-pouvoir de ta Yoni.

Pour y participer, réserve vite ta place en profitant du Tarif Early Bird. Il expire demain 21 Juillet à 23h55.  Clique directement ICI : https://cutt.ly/taQf3cC

Attention le nombre de place est limité.

Avec Amour. 

Lyah 

Lyah

Après avoir totalement perdu la mémoire en 2013, j'ai appris à me connaître vraiment et pris le temps de me demander ce que je souhaite faire de ma vie. Aujourd'hui je vis au rythme de mes rêves, des messages de mon corps, mes intuitions et mes passions. La vie m'a offert une seconde chance, je la remercie en vivant pleinement chaque instant et en accueillant tout ce qu'elle m'offre pour évoluer.

Laissez un commentaire