Je me souviens encore de ce moment où j’ai décidé que je voulais créer mon propre travail !
A l’époque j’étais encore théoriquement fonctionnaire, en longue maladie !
J’avais eu plusieurs signes pour me montrer que je n’y avais plus ma place. Tout bloquait. « Des réussites qui se transformaient en échecs. » Malgré ma volonté de retrouver une vie à peu près normale après avoir perdu ma mémoire, les choses ne se passaient pas comme prévu. C’était lourd, pénible, comme si le sort s’acharnait sur moi. A ce moment-là j’ai su que ce métier d’agente des finances publiques n’était plus fait pour moi, ce n’était pas moi, au-delà du fait que je ne m’en souvenais pas !

C’est ainsi que je me suis mise à me poser des questions :
Qu’est ce que je veux faire de ma vie ? A quoi je veux consacrer mon énergie ?
Après quelques mois de « recherches », de questionnements, réflexions, d’écritures, d’inspiration à ce sujet c’était décidé je voulais aider les autres comme on m’avait aidé ! Je voulais contribuer à ce que chacun puisse apprendre à se connaître, à prendre soin de lui et ainsi pouvoir faire des choix conscients et éclairés afin de devenir plus autonome pour sa santé, son mieux-être et sa vie.

Je me souviens que lorsque j’ai annoncé à mes proches que j’avais choisi de me lancer dans l’entrepreunariat, la nouvelle n’a pas forcément été bien accueillie.

Ils pensaient pour la plupart que j’étais inconsciente ! Comment je pouvais imaginer passer à côté du privilège d’être fonctionnaire avec cette garantie de l’emploi à vie ? Comment moi surtout avec ma santé fragile je pouvais choisir une voie aussi incertaine et risquée ! C’était de la folie !
Pourtant mon coeur, mon âme et tout mon corps me poussaient à oser !

Alors j’ai tout fait pour réaliser ce rêve !

J’avais fondamentalement besoin de sentir que tous les matins je me réveille et me consacre à quelque chose qui a du sens pour moi. Un métier qui soit en cohérence avec mes valeurs, mes ambitions, mes passions, mon coeur. J’ai commencé par me former à la naturopathie, puis au coaching, puis j’ai progressivement glisser vers tout ce qui touche à la sexualité, les cycles, le couple, la créativité … j’ai créé une association, mener un projet de voyage initiatique interculturel. J’ai suivi toutes sortes de formations pour l’aide à la création d’entreprise. D’abord dans le côté conventionnel, puis j’ai opté pour des choix un peu plus en phase avec moi et la réalité de ce que je vivais sur le terrain, ma singularité dans ma façon de créer, d’apprendre et d’évoluer. Et surtout j’ai pris conscience que tout ce que je fais passe par l’expérience. Donc les formations animées par les personnes qui se contentent de la thérorie et qui n’ont jamais créé une entreprise de leur vie, on en voit très vite les limites. Car la réalité est tout autre.

Ce cheminement d’entrepreneur n’a pas été de tout repos.

Des échecs que j’ai longtemps pris pour des coups du sort, des blocages ! Ces échecs qui nourrissaient mon manque de confiance en moi et de ma légitimité. Jusqu’au moment où ils ont fini par reprendre leur juste place : c’étaient des apprentissages de la vie pour m’amener à optimiser ma route, faire le tri, évoluer, me corriger… Je ne le savais pas encore, mais j’étais fidèle à ma ligne 3 de martyrs qui apprends par l’expériences, les échecs.

Cela m’a demandé beaucoup d’énergie, de remise en questions, d’observations, d’audace et de dépassement de moi.

Mais je ne regrette rien, bien au contraire. C’est vrai que théoriquement je n’ai pas l’état de santé le plus stable au monde. Mais justement j’ai appris à comprendre et écouter mon corps encore davantage depuis que j’ai créé mon business.
J’ai appris à reconnaître lorsqu’il est temps de lever le pieds, me reposer. J’ai appris à prendre soin de moi et suivre mes propres rythmes. Ce n’est pas une fatalité bien au contraire. Car en prenant conscience de ma vulnérabilité, de mes limites et bien je peux trouver des solutions respectables pour moi. Surtout je peux être transparente avec les personnes avec qui je collabore et celles que j’accompagne afin qu’elles puissent en comprendre l’importance, sans l’interpréter comme un manque de professionnalisme par exemple. Je ne me sens pas plus en danger pour autant.

J’ai la chance de pouvoir jouir d’une liberté d’action totale !

A chacun des obstacle que j’ai pu rencontrer j’ai toujours su mobiliser ma capacité de résilience pour y faire face et l’accueillir comme une source d’apprentissage. Ce que j’ai appris dans mon cheminement personnel joue un rôle prédominant dans mon aventure entrepreunariale. C’est simple, mieux je me connais et mieux j’optimise mes décisions, actions…
Au fil des années j’ai expérimenté et mieux compris mes rythmes, ma façon de communiquer, d’apprendre, de m’exprimer, de créer des revenus, de me positionner, d’assumer ma posture de cheffe d’entreprise, de collaborer également. J’en apprends encore tous les jours et c’est ce qui fait la richesse de cette aventure. Car nous n’en finissons pas d’apprendre c’est excellent d’avoir l’humilité de le reconnaître. Il y a l’Être, le Savoir, Le Savoir-Être, le Savoir-Faire, je rajouterai la Conscience et l’Expérience.

Ce n’est pas tous les jours faciles, certe.

Le parcours d’entrepreneur présente aussi certains inconvénients ici en France, notamment en terme de reconnaissance. Par exemple pour la recherche de logement, quant on est micro-entrepreneur.e par exemple c’est quasiment impossible. Mais en ce qui me concerne ce sont justement des sources de motivations pour trouver des solutions à ces freins, en commençant par me booster à évoluer.

Aujourd’hui je suis fière de pouvoir dire que même avec ma santé « fragile » c’est possible d’être une cheffe d’entreprise épanouie !

Le tout est une fois de plus de ne pas chercher de recettes miracles et prendre le temps de composer sa propre mélodie. C’est une fois de plus une relation d’Amour qui commence par nous et s’étend à notre métier. Si on part de soi, que l’on se respecte, qu’on prend en compte nos forces, nos faiblesses, nos limites alors tout est possible !

Si tu es comme moi et que tu as envie de te lancer, je t’invite à te poser les questions suivantes :

-Pourquoi j’ai envie d’être à mon compte ?
-Comment ma santé, mon énergie peuvent impacter mon activité ?
-De quoi ai-je besoin pour soutenir, préserver, respecter mon énergie et ma santé, tout en développant mon business ?
-Comment me sentir à la fois Safe et épanoui.e dans ce que je fais ?
-Comment rester « professionnelle » en toute circonstance ?

L’une des raisons pour lesquelles j’ai créé le Cercle Privé « Sublime ta vie » Edition spéciale Entreprendre en étant Soi et avec Amour c’est justement de contribuer à ce que chacun puisse croire qu’il peut créer sa vie Pro sur mesure quelque soit son histoire, ses limites …

Il y a toujours des solutions, sinon il n’y a pas de problèmes.
Ce cercle c’est ne semaine de Talks Live durant laquelle je recevrai des intervenantes inspirantes qui partageront avec toi les clefs du succès de leur aventures entreprenariales voire même dans leur vie professionnelle en générale !

Quant à moi, je partagerai avec toi mes propres réponses aux questions ci-dessus lors du Talk de Célébration d’ouverture Le Dimanche 25 Octobre à 21h (PARIS) – 16h (ANTILLES) On change d’heure ce week-end.
Le nom de mon intervention ce jour : Entrepreneure Hypercréative, indisciplinée, Réservée, avec une énergie en dent scie … C’est Possible !

Il est encore temps de t’inscrire gratuitement.

Clique sur ce lien et laisse-toi guider : https://cutt.ly/Ogzq0wX
Les inscriptions sont ouvertes exceptionnellement jusqu’au Dimanche 1er Novembre 2020.

Si tu as déjà des questions, pose-les directement en commentaires.

Je te souhaite une belle journée ou soirée, selon le moment où tu liras ces lignes. 

Lyah

PS : Si tu veux en savoir plus sur le contenu et l’état d’esprit de ce cercle j’ai fait un live à ce sujet que tu peux retrouver directement ci-contre. 

Lyah

Après avoir totalement perdu la mémoire en 2013, j'ai appris à me connaître vraiment et pris le temps de me demander ce que je souhaite faire de ma vie. Aujourd'hui je vis au rythme de mes rêves, des messages de mon corps, mes intuitions et mes passions. La vie m'a offert une seconde chance, je la remercie en vivant pleinement chaque instant et en accueillant tout ce qu'elle m'offre pour évoluer.

Laissez un commentaire