Lyah sans lang de bwa

EDITO – NOVEMBRE 2019

Ecrit par 1 novembre 2019 2 commentaires

C’est avec une immense joie, non sans une once d’euphorie mêlée à de l’appréhension (juste un peu) que je t’adresse ce Premier Édito, qui officialise le lancement du Webmagazine AmNé’Vie, Le Sublimateur de différences.  

AmNé’Vie, mon bébé qui grandit depuis maintenant 3 ans passe une nouvelle étape importante.  À l’image de l’entrée en maternelle d’un enfant qui découvre le monde en dehors de celui de ses parents.  

Après avoir focalisé son attention sur ma propre expérience entre :

  • résilience,
  • différence,
  • émancipation
  • accomplissement,

voilà qu’AmNé’Vie rencontrera et transmettra l’histoire de milliers de personnes reliées par ces mêmes valeurs.  

Une évolution exceptionnelle : la création d’un égrégore d’Amour et d’Abondance avec un message pour ceux qui se sont sentis ou se sentent encore différents, anormaux, comme des boulets insignifiants, seuls, exclus, incompris.  

Pour écouter cette inspiration au format podcast, rendez vous sur notre chaîne Soundcloud en cliquant ICI. 

J’ai décidé de le transmettre grâce à l’un de mes écrits aux allures poétiques :

La différence, 

Elle a tendance à faire peur, 

Attise souvent de la méfiance, voire de vives violences

Peut-être l’as-tu déjà ressentie ? 

Comme un sentiment de solitude, d’exclusion… 

Ce déni d’une partie de toi, de peur d’être rejeté.e, hué.e calomnié.e, critiqué.e, abusé.e !

Au fond, ne sommes-nous pas tous différents et semblables à la fois ? 

Ces différences qui nous font parfois peur chez l’autre, ne sont-elles pas le reflet d’une part de nous que nous n’acceptons pas ? 

Mieux encore, tous ces mots blessants, ces injures, critiques que les autres nous adressent ne font-ils pas écho justement parce qu’ils résonnent avec nos propres pensées inconscientes ou non sur nous ?  

Ces différences nous pèsent car nous refusons de les accueillir pour ce qu’elles sont réellement : notre plus grande puissance, notre pouvoir insoupçonné.

Tout comme le sont les défauts, elles sont nos capacités, nos qualités mal exploitées.
Si nous rejetons l’idée de les voir comme telles, comment attendre des autres qu’ils le  fassent ?   Je sais, il est si facile d’en parler, si facile de sortir ces belles phrases Pourtant pas tant que ça ! Certaines fois la tâche est plus rude mais pour autant le résultat est si magnifique à la fin. 
Lorsque devant ce miroir, on enlève à notre rythme des couches successives de masques, de bienséance artificielle. Tantôt dans la fluidité, tantôt avec résistance.  

Osons nous regarder et nous dire avec audace et fierté :

 « Tu es belle ( beau) ! Tu assures ! Tu brilles !  Tu es lumineuse(x) ! Tu es divin(e) ! Tu es royal(e) ! Oh my god meuf, mec Tu es une Reine, un Roi, en fait TU ES TOI. » 

 Step by step, tu apprends à reprendre ton pouvoir, assumer ces bizarreries inspirantes qui font de toi un être unique et exceptionnel  

Qu’il s’agisse de :  

  •  ton histoire,  
  • ton identité,  
  • ta religion,  
  • ta passion,  
  • ton « handicap »,  
  • ta façon de vivre, d’aimer, de manger, te soigner, sexer, parler,  
  • ton physique…  

Ils deviennent enfin ce qu’ils sont vraiment : LES MERVEILLEUX JOYAUX DE TA COURONNE.  

C’est ainsi qu’entre en jeu le merveilleux processus de sublimation.

 Ce moment où tu ne te sens plus seul, où tu réalises qu’autour de toi, d’autres vivent une situation similaire et à la fois différente. Cet instant , devant ton miroir, tu remercies et décides de porter fièrement ta couronne. Les cailloux si lourds d’autrefois sont devenus des pierres si précieuses.  

Tu es atypique, pas comme les autres et bien heureusement, car le monde serait privé de ta belle lumière.

Tout le monde ne t’aimera pas, tout le monde ne restera pas, c’est merveilleux car cela prouve que tu as de la valeur. Fais-toi confiance, tu seras entourée de personnes qui verront en toi la personne que tu es vraiment et t’aimeront pour cela.
Rappelle-toi, tu as toujours le choix : soit tu leur fais de la place, soit tu continues d’attirer celles qui te font perdre ton énergie.  

Que décides-tu?

 

En ce mois de Thanksgiving, prenons le temps de remercier nos joyeuses différences.

Elles nous apprennent tant sur nous-mêmes  et nous permettent, lorsqu’on les assume, de réaliser des choses extraordinaires en étant simplement nous-mêmes.

C'est pourquoi je tiens à dire :

MERCI à toutes les personnes qui m’ont accompagnée, inconsciemment ou non, dans mon processus de sublimation.  

MERCI à  toi qui prends le temps de nous lire. 

MERCI à la vie, Dieu, l’Univers de co-créer cette vie pleine de magie avec moi.  

MERCI à l’équipe de «chronicoeurs », relecteurs, partenaires, notre webmistress, les héros qui seront mis en lumière au fil des semaines, pour leur confiance et leur investissement dans ce projet.   

MERCI à mes proches qui m’ont soutenue et remotivée lorsque j’en avais besoin.  

MERCI aussi tous mes haters intérieurs et extérieurs qui ont participé activement à cette sublimation.  

Et enfin MERCI  à moi, de ne pas avoir baissé les bras, d’avoir continué même quand j’avais l’impression que je n’y arriverais pas 

Avec tout mon amour.

Lyah

Lyah

Après avoir totalement perdu la mémoire en 2013, j'ai appris à me connaître vraiment et pris le temps de me demander ce que je souhaite faire de ma vie. Aujourd'hui je vis au rythme de mes rêves, des messages de mon corps, mes intuitions et mes passions. La vie m'a offert une seconde chance, je la remercie en vivant pleinement chaque instant et en accueillant tout ce qu'elle m'offre pour évoluer.

2 commentaires

  • Patricia dit :

    Merci pour ton cheminement et ton super témoignage très inspirant…
    Depuis qq temps, ce que la vie m’apprend c’est d’accepter d’être différente, accepter mes différences. Merci pour cet article très bien structuré.
    Merci

    • Lyah dit :

      Merci beaucoup Patricia. Tu as bien raison, je t’encourage à continuer. Nos différences sont notre puissance, car nous sommes tous des supers héros sans le savoir vraiment.

Laissez un commentaire