On dit que la Pleine Lune éclaire, qu’elle libère. Depuis que j’ai commencé à prendre conscience de son influence sur ma vie, je ne peux que le confirmer. Et cette inspiration en est la preuve supplémentaire. Elle est née un matin à 07h07 lors de ce la Pleine Lune du 03/08/2020. Je ne l’avais pas relu depuis. Mes doigts ont simplement glissé sur le clavier. En la relisant ce matin pour la partager avec Toi, je suis presqu’inspirée par ma propre plume et la transparence de mes mots sur un épisode très douloureux de ma vie. Et surtout de toutes les synchronicités qui se sont manifestées depuis. Alors je n’ai qu’un mot MERCI ! C’est parti !

J’ai cru t’aimer tendrement, passionnément durant tout ce temps …
J’ai cru me sentir trahie, blessée par toi chaque fois que tu te détournais de moi, que tu ne me rendais pas cette affection comme je le voulais …
J’ai cru être une bonne personne, une bonne femme aimante, patiente et bienveillante car je faisais tout par Amour pour toi, que je me sacrifiais de temps en temps…
J’ai cru que c’était cela le couple parfait et/ou la famille parfaite.
J’ai cru que comme cela j’aurais ton Amour jusqu’à la mort …
J’ai cru aussi qu’il était bon de me montrer forte.
Qu’il était légitime de te blesser quand je me suis sentie blessée.
J’ai pleuré, j’ai crié, je me suis perdu en voulant recevoir ton amour.
Je me suis rabaissée, me suis moi-même humilié, oubliée pensant que ça serait la solution pour tout arranger…

Au final j’avais tout faux !

Je me mentais à moi même !
C’est moi qui me suis faite le plus de tort !
Car je me trompais sur l’Amour.
Je me trompais sur la personne dont je pensais vouloir mériter l’Amour !
Cette personne ce n’était pas Toi !
Cette personne n’était autre que Moi-maime !
Tout ce temps je ne me l’avouais pas, mais cet Amour que je recherchais dans tes yeux, tes bras, dans ton coeur, tes gestes, tes mots, cet Amour c’était le mien !

Il m’a fallu tout oublier, me (re)construire puis tout recouvrer pour m’en rendre compte !

Pourtant certaines croyances ont résisté. Elles n’étaient plus intégrées dans ma tête, mais encore « pire », elles étaient dans mon corps, mes cellules, mon inconscient. Mais quand bien même j’ai finalement réussi à les identifier, les accueillir, pour mieux les sublimer.
Durant toutes ces années, c’était moi qui m’infligeais toutes ces peines et ces souffrances car je pensais ne pas mériter l’Amour ! Pire encore en réalité, je ne m’aimais pas vraiment moi-même !
Jusqu’au jour où face à ce miroir, mes yeux rougis de larmes, je me suis retrouvée face à moi m’aime, un couteau entre les mains prête à nouveau à m’ouvrir  les veines !
Et oui mes vieux démons étaient revenus ! Non ce n’est pas possible me suis-je dis ? Et oui ça l’était !
Fatiguée, agacée, à bout de force je me suis de nouveau retrouvée face à ce choix : vivre ou mourir ?
J’aurai pu prendre le prétexte de me dire qu’on m’y a poussée, incitée, car c’est vrai dans les faits, tous ces messages incessants n’avaient que cela comme but !
J’ai été faible et je l’assume !
Je me suis laissée harcelée et je l’assume !
C’est tellement plus simple parfois de se conforter dans le rôle de victimes inlassablement ! Du moins c’est ce que l’on croit ! Tellement facile de rejeter la faute sur l’autre sans se remettre en question ! L’autre est responsable, mais c’est nous qui inconsciemment lui avons donné ce pouvoir !
Tellement simple de se déculpabiliser…
Mais tout ça ce n’est plus moi !
Je ne suis plus une victime depuis longtemps .
Ce pouvoir que j’ai si longtemps cédé à autrui, je l’ai repris sur ma vie !

Dans la mythologie il y a ce qu’on appelle le parcours du héros qui est commun à chaque histoire !

Dans ce parcours il y a la régression du héros à un certain moment !
Cette régression le replonge dans ses plus grandes peurs, l’oblige à puiser à nouveau dans ce qu’il a appris depuis le début !
Cette régression n’est pas là pour lui faire du tort bien au contraire, il amplifie son pouvoir ! L’oblige à affirmer son choix, sa puissance !
Et bien pour moi cette régression vient de se produire !
Face à ce miroir, je ressens cette énergie entre mes mains ! Je brise cette glace dans mes songes, mais en réalité j’y dessine un grand coeur en éclatant en sanglot ! Je suis nue face à moi même ! Je me l’avoue une fois pour toute :

« Tout ce temps ce n’est pas de toi dont je désirais être aimée, mais de moi-même, ou encore « Moi-m’aime » ! »

Celle qui était au centre de tout cela c’était bien moi.
Tu as été mon miroir !
Le miroir de ma peur, celui de mon amour et de ma haine !
Je voulais que tu me rassures. Que tu me dises que j’en valais la peine ! Je voulais que tu me vois comme la femme exceptionnelle sur laquelle je fantasme depuis tant d’années. Je voulais me sentir désirée, à ma place ! Je voulais créer cette famille unie, soudée dans laquelle j’aurais voulu grandir ! Sans me demander à quoi elle ressemble réellement pour moi.
Je voulais me persuader !
Ce n’était pas de l’Amour, mais de la dépendance !
Ce n’était pas un rêve mais une illusion.
Pourtant l’Amour a été présent ! Il était beau et inspirant jusqu’à ce moment où nous avons glissé sans nous en rendre compte dans une forme d’addiction. Un pansement mutuel inconscient! Car je pansais tes blessures et moi les tiennes ! À ce jeu nous étions deux !

Nous étions co-dépendants et co-responsables également !

Alors cette fois, je fais le choix de me libérer de ces chaînes qui m’ont retenue si longtemps. Le choix de vivre et surtout celui de m’aimer intensément ! D’un Amour si pur et si vrai que je n’ai plus à faire porter ce fardeau à qui que ce soit ! Car ce que je pensais être un cadeau était bel et bien un énorme fardeau.
Devant ce miroir c’est une évidence, je me suis détestée, dévalorisée depuis tout ce temps ! Mais aujourd’hui c’est fini ! La vie m’a ouvert les yeux et je suis prête à entamer cette nouvelle aventure !
Depuis un an j’avais l’impression de repartir à zéro, mais c’était une illusion !

On m’avait dit : si un jour tes souvenirs reviennent porte bien attention à l’élément déclencheur, il te renseignera sur la cause !

La cause c’était cet Amour que je mendiais depuis toujours sans m’en rendre compte, à mes parents, mes amis, ma famille, mes amoureux! Cet Amour que je ne m’accordais pas suffisamment ! Cette incapacité à me voir telle que je suis depuis toujours : une Femme merveilleuse, divine, incroyable ! Je n’ai plus besoin que tu me le dises car aujourd’hui j’en suis consciente et je l’assume. Si jamais tu m’en témoignes cela me fera toujours plaisir mais ton avis n’influencera pas ma valeur ! C’est un bonus !
Car aujourd’hui j’en prends conscience j’ai été ma pire ennemie depuis tout ce temps !
Le monde n’a été que mon miroir!
Tout cela n’est qu’une Histoire d’Amour ! L’Histoire de ma Vie, avec la Vie aussi. Self-Love, Lovelife, and Love Story !

Toi ce n’est pas singulier, mais pluriel.

Toi, tu représentes tous ces Hommes que j’ai cru aimer sainement. Que j’ai voulu impressionner. Pour lesquels je me suis oubliée.
Et dans ce Jeu d’Amour tout y est passé ma relation aux hommes, au sexe, à l’argent, à mon corps, ma santé, mon travail, ma famille, à moi. Pas après pas, étape par étape, la Vie m’a guidée afin de sublimer chacune de ces relations. Afin qu’aujourd’hui elles soient toutes plus saines, libérées et créatrices.

« Moi » ça peut-être toi qui me lis aussi.

Car nous sommes tous les héros de notre propre histoire.
Ce qui n’était en apparence qu’une histoire de souvenirs, de mémoire c’est révélé une façon ingénieuse de la vie de m’amener à transmuter l’Amour, la Vie, ma Vie et surtout Moi-m’aime !
Alors peu importe ce qui t’arrive, ou tu en es, ce que tu fais, sache que tu peux choisir de t’élever, chaque jour t’améliorer davantage ! Tu peux faire le choix de te sublimer et sublimer ta Vie !

C’est pour cela que je te raconte mon histoire et que d’autres le font également.

Pour t’inspirer et te booster à y croire et à oser. Que dirais-tu d’en savoir plus sur les grandes étapes de ma propre odyssée ? Une aventure Alchimique de l’Amour. Commente si cela t’intéresse !

Avec un Flow d’Amour lumineux, magique et merveilleux. 

Lyah 

Lyah

Après avoir totalement perdu la mémoire en 2013, j'ai appris à me connaître vraiment et pris le temps de me demander ce que je souhaite faire de ma vie. Aujourd'hui je vis au rythme de mes rêves, des messages de mon corps, mes intuitions et mes passions. La vie m'a offert une seconde chance, je la remercie en vivant pleinement chaque instant et en accueillant tout ce qu'elle m'offre pour évoluer.

Laissez un commentaire