ÉCOUTE LA VERSION PODCAST

Me revoilà au bord du précipice. Je pensais avoir tout prévu, l’itinéraire, les provisions, le temps qu’il me faudrait… Tout sauf ça, ce grand trou béant face à moi. Cet immense abîme que je ne cesse de fixer. Oui j’ai peur. J’ai peur de tomber ! Peur du faux pas, peur de plonger au fond de cet abîme.

Pourtant j’aperçois l’autre rive. J’y vois déjà la lumière, j’y entends la musique et mon coeur ne cesse de me dire que c’est le bon choix, la bonne décision, j’ai besoin d’avancer. Mais j’ai peur, je crains ce nouvel univers !
Vais-je l’aimer ? Est-ce la bonne décision ? Je ne saurai pas si je n’essaie pas. La seule chose dont je suis certaine c’est que les élans de mon coeur m’y conduisent naturellement.

Alors je ne regarde plus en bas, cela me donne le vertige.

Je préfère m’assoir, et reprendre mon souffle. Je suis au bord de la falaise et paradoxalement, là, je n’ai pas peur. Bien au contraire, j’en ai besoin. Je me recentre, me laisse bercer par le silence de la nature environnante. Je reviens chez moi, en moi. Je me sens tellement reconnaissante et à la fois chamboulée par tout ce qui vient de se produire et qui m’attend encore.
Je pensais que j’étais arrivée. Je pensais que le sommet de la montagne était mon refuge, mon but. Mais en réalité non. Il y a encore tant de choses à découvrir. Un mélange de joie et de peur me porte dans une euphorie sans nom.

J’ai peur… ne cessai-je de me répéter.

C’est alors qu’une personne m’interpelle. Elle a besoin de traverser une étape que j’ai déjà franchi. Elle me raconte son histoire, m’explique ce qui la bloque. Elle se sent fatiguée, n’en peut plus. Elle veut continuer maissss… C’est alors que je me surprends à me dire : « Elle ne peut pas, pas maintenant, pas après tout ce qu’elle a déjà traversé. » Comme si celle-ci pouvait entendre le son de mes pensées, elle me regarde et me lance apaisée : « J’ai besoin d’aide. »
Je réponds naturellement : « Tu sais déjà au fond de toi ce qu’il te reste à faire. Regarde à tes pieds, en réalité tu as chaussé les mauvais souliers. »
Je l’invite à prendre le temps de respirer, à regarder tout le chemin parcouru, elle ne peut pas s’arrêter en si bon chemin. Je la booste, je l’encourage à puiser cette force au plus profond d’elle. Elle peut le faire, elle l’a déjà fait.
C’est bien de se reposer pour mieux repartir. « Observe les signes autour de toi et laisse-toi guider par ta joie, ton coeur, lui dis-je. » Elle repart plus motivée que jamais en me lançant avec un énorme sourire « Arrête de te cacher Lyah ! » Cette parole me fait frissonner.

Je me relève doucement, quand une autre personne la succède.

J’ai l’impression de la connaître, tout en étant consciente que je ne l’ai jamais vu, en tout cas pas physiquement. Une énergie intense nous lie, sans pouvoir la nommer. Même schéma, même résultat. Cette fois elle a peur, elle se cache car certaines personnes au bord de la route lui envoient des cailloux, des tomates, des oeufs. Ils hurlent des atrocités, à son égard. Elle se sent petite, elle se sent faible. Elle préfère fuir et les laisser lui faire penser qu’elle n’est rien. Lui faire douter de ses choix. Je lui prends la main et la serre contre moi, avant de la mettre face à son miroir. « Où vas-tu ? Pourquoi es-tu sur ce chemin ? Qui décide de qui tu es et ce qui est mieux pour toi ? Toi ou eux ? Ils ne sont pas sur le front, ils ne sont pas dans tes chaussures, ils ne font rien et se contentent de hurler. Ce n’est pas toi qu’il voit c’est cette partie d’eux qui n’osent pas. Ils t’envient plus qu’ils ne te détestent. Mais ça les regarde. Tu as le choix, les laisser dicter ta vie et te rabaisser, te cacher, ou au contraire reprendre ton pouvoir et prendre tous ces cailloux pour en faire un pont vers la direction que tu as choisi. C’est toi qui choisi de leur accorder ton temps ou ton énergie. Fais ton choix. Ma devise : Si tu n’es pas sur le terrain toi aussi à te faire botter les fesses, à te relever et avancer, ton avis ne compte pas, nous ne sommes pas dans la même réalité, et c’est carrément Ok. »

Plus j’éclaire ces personnes et plus ma propre étincelle s’illumine.

J’ai eu raison de m’arrêter, j’ai eu raison de me laisser porter. « Arrête de te cacher Lyah ! » Me clame chacune des personnes à qui je viens de m’adresser. Je me lève et contemple le ciel. Le sourire aux lèvres, je me remémore ma propre histoire, mes forces, mes limites, toutes les personnes rencontrées. Chacune de ces personnes a fait écho à des parts de moi. Avec certaines j’ai même vécu des coups de foudre amicaux, sentimentaux et/ou spirituels. Comme si nous nous étions toujours connus.

J’ai été à leur place, à la tienne et je le suis encore à certains moments.

Je n’ai pas peur de demander de l’aide quand j’en ressens le besoin. Je ne peux pas m’arrêter là, je ne peux pas me contenter de ça. Je repars confiante, remarque un homme qui me fait signe. Il me sourit et me pousse à sauter. « Tu peux le faire Lyah, tu sais le faire, arrête de te cacher, tu l’as déjà fait. Ce que l’on te permet de vivre c’est justement pour le transmettre par la suite. Tu en as conscience, ta puissance tu l’as identifié, tu l’assumes ok, mais il est temps d’oser la révéler. C’est ainsi que tu donneras la permission implicite à d’autres de le faire. »

Il a raison, j’ai confiance en moi, j’ai confiance en la vie.

Je ferme les yeux et sonde mon coeur. Je recule, je suis prête, je saute, sans m’attendre à rien.
C’est alors que l’incroyable se produit, bien mieux que tout ce que j’avais imaginé. L’inconnu me fait peur, tout autant qu’il me séduit, qu’il me motive, m’excite…
C’est ainsi que je me réveille de ce rêve énigmatique, initiatique.

« Arrête de te cacher Lyah, c’est le moment, relève-toi et saute. »

Nous vivons tous ces moments de doutes, de pause, de remise en question.
Alors ce rêve, ce message je le partage avec toi, je te le dédie : ARRÊTE DE TE CACHER, LE MONDE A BESOIN DE TA LUMIÈRE. Apprends à prendre soin de ton environnement, tes relations, tes vibrations, ose prendre le temps de te « pauser » et demander de l’aide quand tu en as besoin.
La vie est un cercle vertueux entre le donner et le recevoir. Les autres sont ton miroir, à toi de décider quel sera son impact sur ta vie.
L’inconnu fais peur, mais quand tu suis ton coeur le meilleur est sur le point d’arriver.

Tu l’as compris, le renouveau est en action, certaines choses vont évoluer par ici et ta Puissance intérieure sera le fil conducteur.

En attendant d’en savoir plus, voilà tes deux prochains rendez-vous avec moi :

  • Le Vendredi 9 Octobre 2020 : Pour le premier épisode de ma Nouvelle Émission podcast : Confidence d’une Manifestor – Alchimiste de Self-Power. Je partagerai avec toi mes explorations – et celles d’autres personnes – autour du Human Design (singularité), mais également de la sexualité, de l’Amour, de la magie de la Vie.
    Le but : que tu recouvres et / te réconcilie avec ta puissance personnelle (Self-power) pour manifester ta vie en conscience.
  • Toujours le Vendredi 9 Octobre 2020 à 21h (PARIS) – 15h (ANTILLES) un épisode inédit de ton Talk Live  » Sublime Ta Vie avec … Lyah, Moi » hihii. 
    Le sujet : « Comment la vie m’a appris à m’aimer et prendre conscience de ma puissance intérieure. » Je partagerai avec toi, les principales pistes pour reprendre le pouvoir sur ta vie, en partant de toi.
    Le Talk sera diffusé en Live sur Facebook et Zoom

Je ne sais pas pour toi, mais j’ai déjà hâte, de sauter vers cette nouvelle étape avec Toi. Et rappelle-toi surtout : « ARRÊTE DE TE CACHER, LE MONDE A BESOIN DE TA LUMIÈRE. » 

Avec un flow d’Amour, de Lovepowerment ! 

Sublimement. 

Lyah

Après avoir totalement perdu la mémoire en 2013, j'ai appris à me connaître vraiment et pris le temps de me demander ce que je souhaite faire de ma vie. Aujourd'hui je vis au rythme de mes rêves, des messages de mon corps, mes intuitions et mes passions. La vie m'a offert une seconde chance, je la remercie en vivant pleinement chaque instant et en accueillant tout ce qu'elle m'offre pour évoluer.

Laissez un commentaire