Lyah sans lang de bwa

À toutes les femmes brisées !

Ecrit par 28 avril 2020 Aucun commentaire

Depuis hier, j’avais prévu des textes à partager. Pourtant mon coeur, ma petite voix, mon âme, mon intuition m’a soufflé cela: Transmets plutôt des messages spontanés canalisés. Vivre une vie intuitive c’est aussi cela, écouter même si cela ne colle pas à notre organisation !
Alors j’ai repris Crystal, mon oeuf en cristal de roche, je me suis concentrée et j’ai demandé que l’inspiration me soit transmise. Voilà le message que j’ai pour toi :

Aujourd’hui je m’adresse particulièrement aux femmes !

Un sujet qui me touche, qui peut parfois susciter de la colère en moi. À tel point que j’aimerais créer un cercle gigantesque de femmes et les prendre toutes dans mes bras.

À toi qui a été violée, agressée, abusée sexuellement, physiquement, moralement physiquement !

À toi qui a été humiliée, trompée, insultée !

À toi qui a perdu un bébé avant la naissance, quelque soit le stade de ta grossesse, un mois, deux mois, six mois, neuf mois …

À toi qui a perdu un enfant après la naissance quelque soit son âge.

À toi qui a accouché mais qui a donné la mort et non la vie.

À toi qui est resté dans une relation avec lui même s’il te faisait du mal, te frappait, t’agressait, t’humiliait, s’excusait puis recommençait !

À toi qui a ressenti tellement de souffrances dans ton rôle de femme, dans ta vision de la femme, très certainement inconsciemment que tu les as étouffé au point où ton corps les a somatisées : cancer, endométriose, fibromes, polypes, règles douloureuses, aménorrhées…

À toi qui pense encore que c’est mal, que c’est sale, que c’est nul d’être une femme parce que tu l’associes à la faiblesse, à la souffrance.

À toi qui a mal de te sentir femme.

À toi à qui l’on a dit depuis petite qu’en tant que femme, tu souffrirais, qu’il faudrait te sacrifier, t’épuiser, t’oublier pour te sentir valorisée, digne d’être aimée!

À toi qui est dans un corps de femme, sans pour autant te sentir femme !

À toi qui souffre de ne pas pouvoir trouver ta place dans ce monde.

À toi qui en a assez de te sentir dominée, stigmatisée, rabaissée, parce que tu es une femme !

J’ai un message pour Toi : Tu n’es pas seule, ce n’est pas de ta faute !

Tu mérites d’être aimée, tu as le droit d’être aimée ! Tu as le pouvoir de guérir, tu as le pouvoir de te relever, tu as le pouvoir de dire stop et de tout recommencer !

Tu as le pouvoir de t’exprimer, d’apprendre à te reconnecter à ton corps, à ton énergie, à ta puissance intérieure.

Tu as le droit de réussir peu importe ce que tu vises !

Ta souffrance est réelle, elle existe, elle n’est pas secondaire. Tu as le droit de t’exprimer. Tu as le droit d’en parler, tu as le droit de t’en libérer.

Fais le choix de la reconnaître déjà Toi.

Fais le choix d’aller de l’avant. Fais le choix de guérir. Fais le choix de te pardonner de cette culpabilité que tu as très certainement injustement portée.

Fais le choix de pleurer, de crier, d’extérioriser une bonne fois, voire même en plusieurs fois, mais surtout fais le choix de te relever. Le choix important de transmuter, de transformer, de sublimer cet évènement en une force. N’attend pas la reconnaissance de cette souffrance, de l’extérieur, de ton entourage, ni même des personnes impliquées, car elle n’arrivera peut être jamais. Toi seule sait ce que tu as vécu. Certains t’écouteront, te tiendront la main, t’accompagneront et merci à eux. Cependant aussi difficile soit-il c’est TOI qui a le pouvoir, de te sauver, de te faire renaître, ren’être, de te relever !

C’est possible ! La douleur est inévitable, mais la souffrance est un choix !

Crois-moi, j’en ai vécu certaines ! Je sais ce que ça fait.

Je sais ce que ça fait de se regarder et de se sentir coupable d’être qui on est, de ne plus savoir qui on est ! Je sais ce que ça fait d’avoir parfois honte de son corps, peur du regard des autres sur ce corps, se sentir injustement comme un morceau de viande. Je sais ce que ça fait de pleurer une perte invisible pour les autres.

Mais je sais aussi que l’on peut tout recommencer. On peut décider de se relever, de guérir !

J’ai fait ces choix avant toi et c’est très certainement ce qui m’a sauvée.

Prendre le temps d’accueillir, de reconnaître la douleur qui me rongeait. Entendre ce qu’elle avait à me dire ! Comprendre ce qu’elle m’apprenait sur moi. Prendre le temps de la ressentir pour l’expulser, m’en délivrer, l’exprimer. Pour ensuite utiliser l’énergie de haine, de colère, de tristesse qui me consumait en quelque chose de créateur. Tout a un sens dans la vie, aussi difficile que cela puisse paraître ! Chaque évènement recèle des opportunités cachées. Je sais que ce n’est pas facile à entendre lorsqu’on est dans le creux, dans la tourmente, mais pourtant on en a besoin. 

J’ai cessé de chercher un coupable, ou de m’accabler moi ! Je me suis recentrée sur ce que je pouvais faire évoluer. Cette peine, cette douleur, cette rage même, j’ai décidé de la sublimer en une énergie d’Amour, de paix, d’harmonie, d’élévation créatrice !

Alors tu n’es pas seule !

Tu as le droit de vivre ! Le droit de recouvrer ta joie ! Le droit de ressentir à nouveau du plaisir ! Le droit d’être qui tu es ! Le droit de t’aimer, de te révéler, de briller ! D’aimer à nouveau, d’être aimé pour celle que tu es ! Tu as de la valeur, tu es divine. Mais toi seule à le pouvoir d’en faire une vérité !

Prends le temps de te guérir ! Apprends à te connaître, séduis-toi, aime-toi comme tu voudrais qu’on t’aime. Valorise-toi comme tu voudrais que l’on te valorise ! Célèbre-toi comme tu voudrais qu’on te célèbre.

Tu en as le droit, mais toi seule peut faire ce choix ! Tu peux le faire, tu peux y arriver ! Car tout commence par un choix. Alors es-tu prête à faire ce choix ? 

L’ironie de la situation c’est que dans le partage que j’avais prévu aujourd’hui, j’avais prévu de t’expliquer  « Pourquoi je fais ce que je fais » ! Et bien la vie m’a soufflé une autre façon de t’en dire un peu plus. Écoute-toi. Comme je n’ai cessé de répéter dans mon programme Puissance 4 : Choisis la direction, l’univers se charge du comment! 

Si tu penses que ce message peut ensoleiller la vie d’une ou plusieurs personnes de ton entourage, partage le avec elles, avec eux…

Avec tout mon amour.

Lyah
#intuitivelife 

Rappelle-toi de t’inscrire aux Mails Privés d’AmNé’Vie afin de recevoir les bons plans, réductions, avant-premières ! Ça se passe en bas de la page.

Lyah

Après avoir totalement perdu la mémoire en 2013, j'ai appris à me connaître vraiment et pris le temps de me demander ce que je souhaite faire de ma vie. Aujourd'hui je vis au rythme de mes rêves, des messages de mon corps, mes intuitions et mes passions. La vie m'a offert une seconde chance, je la remercie en vivant pleinement chaque instant et en accueillant tout ce qu'elle m'offre pour évoluer.

Laissez un commentaire