Te l’es-tu déjà posé.e ? Es-tu parvenu.e à y répondre ?

Pour moi c’est probablement la question qui m’a le plus terrifié dans ma vie. La deuxième c’est « Est-ce que tu te souviens ? » Sincèrement je ne pensais pas que deux questions aussi simples en apparence pouvaient provoquer autant de cauchemars, d’angoisses, de crise de tachycardie. Et pourtant ça a été le cas.

Cette sensation de vide que tu ressens lorsqu’on te demande qui tu es.

Tu ne sais pas quoi répondre, car tu réalises que tu n’en as aucune idée.

Tu bégaies, tu transpires. Tu te poses la question à toi-même.

Parfois tu sors quelque chose en haussant les épaules.

Le plus souvent c’est … « Je suis Moi. » avec un sourire presque gêné, en priant pour que l’on ne te demande pas de développer. Parce qu’au fond c’est comme si ta vie défilait devant toi et tu te demandes mais en fait le Moi c’est qui ? ( Moi c’était vite régler il n’y avait rien à faire défiler.)

Et puis au final, tu finis probablement par dire un truc comme

« Je suis une femme/homme, qui aime la vie, rire. Je suis Martiniquais.e, Français.e, Anglais.e, Breton.ne, bref tu donnes ton origine. Je suis célibataire / marié.e, avec/sans enfant. Je travaille… J’aime cuisiner, lire… »

Bref tu as compris tu as tendance à dérouler ton CV en fait. Te raccrocher à ce que tu penses être convenable de dire, ce que tu penses te définir.

Mais pour autant tu vas très certainement sentir que quelque chose cloche.

Une sensation de vide. Cette question va certainement te hanter. Tu vas probablement regarder ta vie, et te dire que ce n’est pas la tienne. Que cela ne te ressemble pas. Tu as peut-être l’impression que tu as tout faux, tu t’es trompé.e. Et là tu te poseras certainement la question à toi-même : Mais qui suis-je ?

J’ai une idée de ce que cela fait car j’ai été dans cette situation, dans le cas extrême.

Mais le plus fou, c’est que durant ces dernières années à accompagner, des femmes, des hommes, nombreux sont ceux qui venait avec cette demande: «  J’ai envie de comprendre qui je suis ! J’ai l’impression que ce n’est pas ma vie. J’ai envie de sentir que j’existe MOI.»

Je me souviens qu’un formateur nous avait dit : les personnes que vous allez attirer seront votre miroir. Alors là, je ne pensais pas que c’était à stade.

Je m’étais donc trompée ! 

Je pensais être l’une des rares personnes amnésiques dans le monde. Mais nous étions plus nombreux que prévu. Ils n’ont pas tous perdu la mémoire littéralement comme moi, mais étaient pour la plupart des amnésiques inconscients. Cette différence qui m’a sclérosé durant tant de temps, me pensant anormale, se révélait être plus répandue que ce que je pensais.

« Dé-couvrir » qui l’on pensait être ! « Re-couvrer » qui l’on est !

C’est un merveilleux voyage sans fin. À chaque étape nous « dé-couvrons » une partie du masque et « re-couvrons » une part de nous même. Nous devenons qui nous sommes au fond. Cette personne que nous avons recouverte durant des années inconsciemment.

Aujourd’hui lorsqu’on me pose la question je réponds avec le sourire et une sensation de plénitude. Je ne suis pas la seul.e d’autres également!

Je suis Moi : à la fois plurielle et singulière.

Et oui, je me suis à nouveau trompée lorsque je pensais que la réponse à cette question était ferme, définitive, simple.
Je suis un ensemble de bouts de femme qui s’assemblent et qui continue de le faire avec JOIE. (Plurielle) Car cette combinaison de bouts de femme est unique. (Singulière).

Pour le symboliser il y a 3 ans j’ai réalisé un vision board un peu spéciale.

Ce vision board ne représentait pas mes rêves, ni mes projets. Mais il me représentait MOI. Qui j’étais, qui je suis et qui je deviens. Depuis il m’a suivi dans mes déménagements successifs et aujourd’hui encore il est posé sur ma commode en face de moi, au moment où j’écris. Je souris en le voyant tant il est porteur de sens.

Ce petit bout de femme qui s’est autorisé à se révéler et qui a guéri des blessures dont elle n’avait pas forcément conscience pour embrasser pleinement cette puissance naturelle en elle en tant que femme. Grâce à des expériences successives, mais qui ont pris une toute autre ampleur et dimension avec les oeufs de Yoni. Et la bonne nouvelle c’est que tu peux en faire autant.

Alors aujourd’hui je te propose deux rendez-vous importants cette semaine à ce propos.

Le premier aura lieu demain le Jeudi 16 Avril 2020 à 20h (heure de Paris), 14h (heure des Antilles et du Canada ) lors d’un LIVE « Sublime ta Vie » spéciale ! Cette fois je serai la personne interviewée. Pour le rejoindre rendez-vous sur zoom en cliquant ICI, ou encore sur la page Facebook AmNé’Vie, à l’heure prévue. 

Le second aura lieu Dimanche 19 Avril et portera sur les oeufs de Yoni. Mais je t’en dirai plus demain.

 

Abonne-toi à nos mails privés pour être sûre de recevoir nos bonus et actualités.

Avec tout mon amour.

Lyah

Lyah

Après avoir totalement perdu la mémoire en 2013, j'ai appris à me connaître vraiment et pris le temps de me demander ce que je souhaite faire de ma vie. Aujourd'hui je vis au rythme de mes rêves, des messages de mon corps, mes intuitions et mes passions. La vie m'a offert une seconde chance, je la remercie en vivant pleinement chaque instant et en accueillant tout ce qu'elle m'offre pour évoluer.

Laissez un commentaire