Journal d'une Ex-Amnésique

Pour guérir il faut déjà accepter d’avoir une maladie !

Ecrit par 26 mai 2020 Aucun commentaire

Aujourd’hui je te livre une inspiration importante selon moi dans ton cheminement vers toi-même.  J’en reviens à mon fameux miroir. Combien de fois je me suis retrouvée face à lui et que je me suis bercée d’illusions ? Combien de fois j’ai dû avouer que je me détestais, que je détestais des parts de moi, pour justement oser chercher des solutions, comprendre et transformer ces lourds fardeaux en des trésors insoupçonnés ?

Il est si facile de fuir, de se raconter des histoires, de faire l’autruche.

D’ailleurs le plus souvent nous n’avons même pas conscience de le faire. Mais une fois que l’on ose se regarder en face et s’avouer que ça ne va pas ! Que quelque chose ne nous convient pas ! Ou au contraire que l’on lutte contre quelque chose mais qu’en réalité c’est bien parce que secrètement, inconsciemment cette chose nous fait envie, nous fait rêver mais nous en avons peur.

Longtemps j’ai refusé d’admettre que j’avais une maladie, que j’étais amnésique.

Longtemps j’ai été celle qui hurlait à qui voulait l’entendre que je ne croyais pas à l’Amour, que c’était pourri, inutile. Demande à ma petite cousine Mylaine combien de fois elle m’a entendu dire que j’étais allergique à l’amour.

Il m’a bien fallu ce déclic qui n’a pas été tendre pour me regarder à nouveau dans le miroir !

Et c’est là que j’ai osé admettre que non seulement je ne connaissais pas ce qu’était vraiment l’Amour, mais en plus c’est quelque chose que je souhaitais vivre dans ma vie. Et crois moi ce déclic, cette révélation m’est apparu d’une façon pas très tendre qui a même été source de honte profonde en moi. Mais je lui dis un grand merci, car faire rentrer l’Amour le vrai a tout bouleversé dans ma vie.

Si tu fais parti de ceux qui m’ont posé la question comment j’ai fait, comment faire pour en arriver là, où que tu te pose à toi-même la question, voilà une clef supplémentaire :

Pour guérir il faut déjà admettre d’avoir un problème.

Pour changer il faut aussi prendre conscience de ce qui ne va pas !

Et le plus merveilleux dans tout cela c’est que bien souvent c’est l’arbre qui cache la forêt. Car oser croire en l’Amour par exemple m’a amené à l’Amour inconditionnel, l’Amour de moi-même, le Self-Love.

Guérir ma maladie m’a permis d’accepter mon corps, de faire évoluer mon rapport à l’alimentation, mes émotions, ma fémininité, ma sexualité.

Une fois de plus, il suffit de commencer quelque part.

À toi de choisir où ! Aux Antilles on a tendance à dire : Tous les chemins mènent au Rhum n’est ce pas ! Et bien moi je te dis tous les chemins mènent à Toi ! Encore faut-il admettre que tu ne te connaisses pas vraiment, ou que tu ne t’aimes pas suffisamment. 

Partage cette inspiration avec toutes les personnes qui ont besoin de l’entendre, de la lire. 

Sublimement ! 

Lyah 

PS : Inscris-toi à la liste des Mails privés Amnévie pour recevoir les bonus exclusifs de cette semaine. Le formulaire se trouve en bas de la page.

Lyah

Après avoir totalement perdu la mémoire en 2013, j'ai appris à me connaître vraiment et pris le temps de me demander ce que je souhaite faire de ma vie. Aujourd'hui je vis au rythme de mes rêves, des messages de mon corps, mes intuitions et mes passions. La vie m'a offert une seconde chance, je la remercie en vivant pleinement chaque instant et en accueillant tout ce qu'elle m'offre pour évoluer.

Laissez un commentaire