Elle c’est ma très chère amie Valérie ! C’est ce qu’elle m’a répété hier après notre live de folie. Ce n’est que ce matin en écrivant cette inspiration que j’ai pris conscience de la portée de ce cadeau pour cet anniversaire particulier. Mais reprenons depuis le début tu comprendras mieux.

7 ans…

Aujourd’hui cela fait 7 ans.
7 ans depuis ce réveil dans le néant.
7 ans depuis que ma vie a complètement basculé.
7 ans le temps d’un cycle.
Je réalise en écrivant ces lignes que c’est la fin effectivement d’un Tome, d’un cycle. Celui qui m’a amené à faire un Reset, tout recommencer.
7 ans à apprendre à me connaître, m’aimer, m’accepter, assumer.
7 ans… j’en ai des larmes aux yeux, en complétant cette inspiration. Car je prends conscience de la portée des évènements de ces derniers jours, d’hier notamment.

Aujourd’hui commence un nouveau Cycle, dont j’ai vu les prémices depuis le début de l’année.

Un nouveau cycle où la transmission, le partage, la création seront ma priorité. Une façon de continuer de me découvrir, me connaître et de me sublimer.
7 ans …
Cela paraît long et pourtant c’est comme si c’était hier.
Chaque année malgré la résilience, même si je ne vois plus du tout cette date comme quelque chose de négatif, il y a toujours cette petite pointe d’appréhension à l’idée de m’endormir dans la nuit du 28 au 29 mai.

Comme si inconsciemment je me disais : « Et si demain tout s’arrêtait de nouveau ? Et si demain je n’ étais plus là ? Je devais tout recommencer ? »

Alors je reprends mon carnet, je reprends mon post-it et je refais mon rituel. J’écris de façon suffisamment visible avec un coeur :

« SI TU TE RÉVEILLES ET QUE TU NE TE SOUVIENS PAS, RASSURE-TOI TU N’ES PAS SEULE. RASSURE TOI CE N’EST PAS LA PREMIÈRE FOIS, NOUS L’AVONS DÉJÀ SURMONTÉ. LIS LES INSTRUCTIONS À LA PREMIÈRE PAGE DU CARNET ! »

Ça peut paraître futile, mais c’est un excellent moyen d’apaiser cette peur inconsciente. Savoir que si cela devait se reproduire, au moins ce simple petit geste suffira peut-être à me rassurer, m’aider à y voir plus claire, me permettre d’accueillir et de rebondir plus rapidement. À le voir comme un cadeau déguisé.

Presqu’un jeu vidéo de la vie grandeur nature pour me donner une seconde chance, apprendre à m’aimer, à devenir qui je suis vraiment.

Bien entendu je ne pense pas que ça enlèvera la phase choc. Néanmoins en me replongeant dans ma peau 7 ans plus tôt, je réalise que j’aurais aimé avoir quelqu’un qui a vécu cette situation qui me parle, me rassure et me guide. Quelqu’un qui a vécu une Amnésie d’identité, ce mal encore mal connu qui ne touche qu’une faible partie de la population (pour ne rien changer !)

7 ans de voyage au coeur de moi-m’aime…

Mon but n’est en aucun cas de m’apitoyer sur mon sort, de passer pour une victime ou que les autres me plaignent. Bien au contraire. Ce jour, chaque année je fais au mieux pour le mettre sous le signe de l’Empowerment, de la Joie de l’Amour, de la Liberté.

Au delà de cette petite pointe d’appréhension sous jacente, je prends cela comme une piqûre de rappel de la Vie ! Choisis-toi, Choisis la vie, Choisis l’Amour, Choisis la Liberté, car du jour au lendemain, d’une seconde à l’autre, tout bascule !

Pourquoi se prendre la tête ? 

Pourquoi passer ton temps à essayer d’être quelqu’un que tu n’es pas, Pourquoi te faire C*** avec des situations qui ne te conviennent pas ? Prends le temps de pleurer, de rire, de tomber, de te relever, de t’aimer, d’aimer, de rire, de jouer, t’amuser, de profiter, de t’élever, de transmettre.

C’est alors je repense à mon amie Alison, morte à 25 ans du cancer des ovaires. 

Celui qui nous avait permis de nous rencontrer. J’ai eu la joie de découvrir que sa mère suivait mes aventures. Mon amie Alison partie trop tôt d’une façon totalement inattendue. Elle a été l’un de mes sursauts ! Elle n’a pas eu la chance de se réveiller simplement en ne sachant plus qui elle est ! Elle est partie, elle est morte. Et sa mort m’a rappelé de vivre pleinement chaque jour, d’oser.

Et puis cette autre femme, qui s’appelle maintenant Valérianne. 

Je l’avais rencontré lors d’un échange autour de la perte de mémoire. Elle venait de se marier, d’avoir un bébé qui avait tout juste 6 mois, lorsqu’un accident de voiture lui a fait tout oublier. Elle n’a pas pu rester dans ce foyer, dans cette maison, qui était à priori la sienne. Les pleurs de son bébé l’angoissait. Elle avait l’impression de devenir folle. Elle a aussi tenté de se suicider.

Valérianne m’a demandé où je prenais ma force.

Elle disait qu’elle n’en avait plus. Sans vraiment savoir comment, j’ai senti que cette fois elle passerait à l’acte. Alors je l’ai prise dans mes bras devant l’entrée du métro parisien, je lui ai souri et lui ai dit que moi aussi j’y avais pensé, moi aussi j’avais mal malgré ce qu’elle pouvait s’imaginer. Mais j’ai fini par choisir de vivre, de faire ce qui me semblait juste pour moi. Même si cela voulait dire que ceux qui se souviennent de moi, ma famille, mes parents, mes proches, ne me comprennent pas. J’avais décidé d’oser me détacher de leur regard et me reconstruire en repartant vraiment de zéro, sans leurs souvenirs à eux, mais en me créant les miens. En m’appropriant mon identité. Et qu’elle aussi pouvait le faire. 

Quelques jours plus tard, elle m’annonçait qu’elle ne pouvait plus continuer comme cela.

Qu’elle avait décidé de partir sans se retourner. Elle avait simplement pris un billet d’avion, direction la Réunion sans savoir ce qu’elle ferait ensuite. J’ai été heureuse de savoir qu’elle aussi avait obtenu son changement de prénom officiel. 

Certains trouveront ça injuste, difficile voire même égoïste par rapport à son enfant, son mari et sa famille.

Mais aucun de nous ne sait ce qu’elle ressentait. Même pas moi qui ai vécu quelque chose de similaire. Je lui ai souhaité de vivre et de se reconstruire, de se retrouver et de trouver le moyen de faire de cette expérience une force. Je lui ai dit que j’admirais son courage, car il en faut pour oser l’inconnu quand on est soit même une inconnue pour soi.

Pour toutes ces personnes que j’ai rencontré.

Pour toutes ces personnes qui souffrent encore en silence parfois. Toutes ces personnes parties trop tôt, qui n’ont pas eu la chance de goûter à certains plaisirs de la vie. Qui sont partis avec des regrets. Toutes ces personnes qui sont malades. Je fais de ce jour et de tous les jours de ma vie un symbole d’OPTIMISME, D’AMOUR, D’EMPOWERMENT, DE SELF-LOVE, DE RÊVE, DE LIBERTÉ !

Malgré les épreuves, les embûches, les douleurs… Car ce sont bien elles qui m’ont appris à goûter aux plaisirs simples de la vie. Ce sont elles qui ont fait de moi la personne que je suis.

Jamais je n’aurai cru que 7 ans plus tard j’en serais-là.

Que 7ans plus tard je t’écrirais, te parlerais, te motiverais à devenir qui tu es ! UNE VERSION SELF-LOVER DE TOI ! À Découvrir cette version Originale de Toi qui a toujours été là ! Jamais je n’aurais pensé découvrir tous ces trésors, là en moi, en chacun de nous. Et pourtant me voici, motivée à poursuivre sur cette voie, guidé par l’Amour et la Joie.

Après notre live de Folie, ma très chère Amie Valérie m’a adressé une parole qui m’a faite vibrer : « Je te l’avais dit que tu serais la prochaine Oprah Winfrey. »

C’est vrai qu’elle me l’a souvent répété, mais je me disais « Mais n’importe quoi, elle me donne trop d’importance ! » Hier pour la première fois, cette phrase a vraiment résonné au fond de moi. Ce n’était pas mon ego qui était flatté, mais bien mon coeur, mes tripes qui réagissaient. Oprah est l’une des femmes qui m’inspirent. Au même niveau que Maya Angelou et Michelle Obama. Celles qui transmettent avec humilité et qui donnent la parole aux autres pour leur permettre à leur tour de sublimer leur histoire, la partager avec d’autres pour justement créer ces égrégores d’espoirs, d’Amour, de Solidarité, d’Empowerment. Alors oui pour la première fois de ma vie, j’ai accepté ce compliment.

Car c’était comme si elle m’était en mot ce que je n’osais m’avouer, exprimer.

Je me suis autorisée à porter ces messages, les miens, les tiens encore plus haut. Toucher plus de personnes. Donner la parole à davantage de monde. J’ai alors ressenti mon oeuf de Yoni en Oeil de Tigre poser contre ma vulve dans ma culotte, vibrer chauffer, comme pour me signifier ENFIN !

La colère que je ressentais depuis quelques jours et que j’ai partagé dans l’un de mes groupes à coeur ouvert le matin s’est évaporée. 

La paix, l’Amour, ont repris leur pouvoir dans mon corps, dans mon âme, dans ma voix. J’ai ressenti mon chaudron sacré à nouveau équilibré. L’eau et le feu en moi de nouveau en harmonie. Je suis prête pour cette nouvelle année à passer au niveau supérieur. Je suis prête à aller encore plus loin sans tabou, en étant simplement et divinement moi.

En ce jour atypique, merveilleux, la vie m’a à nouveau fait un cadeau magique.

Merci d’être-là, de partager, d’être-toi.

Merci à toutes les personnes que j’ai rencontré durant ces 7 dernières années. Chacune d’elles, a contribué à ce que je me rapproche de qui je suis vraiment, dans la douleur ou la douceur . MERCI et Happy Rebirthday to Me.

Alors peu importe ce que tu vis, ce que tu as vécu, tu as le pouvoir d’en faire toi aussi le symbole de ta renaissance, ton Re-Birth. Ce jour où tu dis Fuck, ce jour où tu te choisis. Celui où tu arrêtes les bullshit édulcorés et que tu fais un pas vers la personne que tu es vraiment au fond de toi ! Le premier jour où tu décides d’apprendre à t’aimer et t ‘honorer ! Celui où tu décides de sublimer ton histoire, tes différences et d’en faire les joyaux qui ornent ta couronne ! Es-tu prêt.e ? Commente OUI JE LE VEUX, suivi de notre #teambadassloveamnevie.

Avec un flow de Love et de Smile.

Sublimement.

Lyah

PS : Si tu ne fais pas encore partie de la liste des Chouchous privilégiés d’AmNé’Vie, c’est le moment de t’inscrire aux Mails Privés. Le formulaire se trouve en bas de la page. Car le cadeau exclusif arrive. 

Lyah

Après avoir totalement perdu la mémoire en 2013, j'ai appris à me connaître vraiment et pris le temps de me demander ce que je souhaite faire de ma vie. Aujourd'hui je vis au rythme de mes rêves, des messages de mon corps, mes intuitions et mes passions. La vie m'a offert une seconde chance, je la remercie en vivant pleinement chaque instant et en accueillant tout ce qu'elle m'offre pour évoluer.

Laissez un commentaire