• Journal d'une Amnésique

Pourquoi me sentir faible parce que je suis une femme ?

Ecrit par 19 février 2019 Aucun commentaire

Pourquoi avoir peur et me sentir gênée d’être une femme ?

Pourquoi devrais-je avoir honte de dire ce que je ressens?

Si tu préfères écouter cette inspiration et avoir les « guests audios » c’est par ici.

Pourquoi avoir peur et me sentir gênée d’être une femme ?

Pourquoi devrais-je avoir honte de dire ce que je ressens?

Pourquoi devrais-je avoir honte de ressentir les choses autrement, parfois plus intensément?

Pourquoi devrais-je avoir honte, ou peur de mon corps et de sa perception par les autres?

Pourquoi devrais-je me sentir gênée de m’exprimer et me révéler ?

Pourquoi devrais-je trouver stupide et puérile d’être émerveillée par la lune, le soleil, la mer, les étoiles, la vie, la nature?

Pourquoi devrais-je culpabiliser de manger et me soigner autrement?

Pourquoi est-ce bête de croire que tout est possible?

Pourquoi devrais-je culpabiliser de certains de mes choix?

Pourquoi devrais-je forcément penser que se sacrifier est bien plus noble que de se respecter et de s’écouter?

Pourquoi cacher le fait que je suis une femme, et que je parle naturellement de sexualité?

Pourquoi devrais-je cacher le fait que je me masturbe et que j’aime ça?

D’ailleurs pourquoi devrais-je me sentir faible parce que je suis une femme?

Pourquoi une femme devrait cesser d’en être une à part entière lorsqu’elle devient mère?

À quel moment est-ce devenu un crime de suivre les élans de son coeur, de s’aimer, de se respecter?

Pourquoi ne pourrais-je pas vivre une vie qui me correspond et être en paix avec cela?

Oui pourquoi tout cela?

Si  tu te reconnais dans au moins une de ces interrogations, rassure toi tu n’es pas seul.

Au début je pensais que c’était normal dans mon cas de me les poser,  à cause de mon histoire, de ma perte de mémoire. J’étais persuadée que tout le monde sauf moi « gérait », et avait les réponses. 

Et puis je me suis ouverte au monde, j’ai échangé, parlé et je me suis rendu compte que beaucoup de femmes, mais aussi des hommes (bien entendu avec des questions spécifiques au fait que ce soit des hommes), sont également taraudés par ce genre d’interrogations.

Tu sais cette impression de se sentir  exclus, anormaux, incompris ou encore  jugés, critiqués, voire même rabaissés.  Nous avons tant ce besoin d’être accepté et être aimé, qu’on en perd parfois notre éclat, notre joie de vivre, notre authenticité, notre motivation.

J’ai une bonne nouvelle : Nous ne sommes pas obligés de vivre cela toute notre vie.

Tout à commencer à changer le jour où j’ai pris conscience que ça commençait par moi.

Lorsque je suis en paix avec mes décisions, mes valeurs, mon histoire… aucuns jugements, aucunes critiques n’ont d’impact sur moi.  Ils glissent comme l’eau sur le plumage du canard. Ah ah ah j’adore cette image.

Alors si ensemble nous étions fiers de la personne que nous sommes, de notre histoire, peu importe que nous soyons un homme ou une femme et quelque soient nos origines?!

Ce sont nos plus beaux trésors.

Chacun de nous possède son propre potentiel, ses propres qualités, et valeurs.

Et ce ne sont ni les notes à l’école, ni le jugement des autres qui nous les montreront. Le plus important est que nous en soyons avant tout conscient nous-même

Chacune de tes décisions aura forcément un impact sur ton évolution.

Tu mérites d’être heureux. Tu as déjà ce qu’il faut pour créer la vie qui te correspond car tu es responsable à 100% de ton bonheur.

J’ai mis du temps à le comprendre, mais aujourd’hui, je me le rappelle autant de fois que nécessaire, lorsque tu es toi-même et que tu es au clair avec ce que tu souhaites, tu attires forcément ce qui te correspond.

Mais pour arriver à ce résultat, la connaissance de soi, est importante. Vas-y étape par étape.

Depuis que je vis quotidiennement avec cette philosophie, ma vie a littéralement changé.

Voilà pourquoi je suis motivée à faire ce que je fais: Accompagner et motiver  les autres à se retrouver, à être eux-même et surtout à oser croire qu’ils peuvent créer leur vie à leur image.

Mais tu vois j’ai aussi fait face à ma réalité de femme qui est en plus une mère.

Il y a comme un poids, des attentes, des préjugés supplémentaires que nous avons à affronter en tant que telles.

En partant à la reconquête et en cherchant à comprendre ce qu’est  une femme, j’ai pu passer un cap dans ce cheminement vers moi.

Mais dis moi, connais-tu les puissances insoupçonnées de ton cycle mensuel? Ce que cela peut t’apporter dans ta vie, ton évolution ?

Une découverte révolutionnaire qui m’a permis de m’honorer, me comprendre et me respecter tout en optimisant mes temps d’action, d’expression et de ressourcement. Je t’en parle plus dans un prochain post.

C’est la période de la pleine lune au moment où je t’écris. Autrement dit idéal pour en parler.

D’ailleurs si tu souhaites  te joindre à nous lors de la journée découverte et expérimentation où ce sujet sera abordé, rappelle toi de prendre ta place rapidement (en cliquant ici), car il n’y en aura pas pour tout le monde.

Avec amour.

Lyah

Lyah

Après avoir totalement perdu la mémoire en 2013, j'ai appris à me connaître vraiment et pris le temps de me demander ce que je souhaite faire de ma vie. Aujourd'hui je vis au rythme de mes rêves, des messages de mon corps, mes intuitions et mes passions. La vie m'a offert une seconde chance, je la remercie en vivant pleinement chaque instant et en accueillant tout ce qu'elle m'offre pour évoluer.

Laissez un commentaire