Le féminin et le masculin, on les retrouve aussi dans le monde des huiles essentielles !

Deux huiles pour illustrer cela : celle d’Ylang Ylang et celle de Santal. 

Ylang Ylang

Ylang Ylang d’abord, honneur aux dames…

Cet arbuste fleuri pousse essentiellement sous les tropiques, en Asie ou dans l’Océan Indien. L’ïle de la Réunion et celle de Madagascar l’accueillent bien volontiers pour transformer ses fleurs en huile essentielle.
La fleur d’ylang ylang n’est pas spectaculaire : pas de couleurs explosives, pas de corolles froufroutantes, ni de formes mystérieuses. Discrète, elle se niche en grappes au creux des branches et des touffes de feuilles. Son jaune pâle se fond délicatement dans les feuillages.

Sa force, sa magie, son trésor merveilleux n’est donc pas son apparence, mais son odeur !
Une senteur suave, pénétrante, sensuelle, sucrée et un peu amère en même temps… On l’aime ou on la déteste ! Mais quand on l’aime, on ne peut plus s’en passer.

Je l’utilise dans mes huiles pour le visage et le corps, dans mes shampoings et mes savons.
Elle m’aide quand je me sens nerveuse et ai besoin de m’apaiser.
Elle est souveraine pour soigner mon féminin, lui rendre sa place, mettre de la rondeur au lieu de trancher.
Douce, elle n’agresse jamais. Souple, elle se marie avec nombre de ses soeurs : le géranium pour soigner la peau ; la lavande pour apaiser le stress, la litsée pour retrouver la joie.

Et, avec son alter ego, Santal, elle fait des miracles …

Santal

Qui est-il ce beau Santal ?

Il s’agit d’un petit arbre originaire d’Inde du Sud et du Sri Lanka.
D’apparence discrète lui aussi, il cache sa force dans sa longévité : il peut vivre jusqu’à une centaine d’années. C’est son bois, sa résine plus précisément, qui fournit l’huile essentielle.

Comme Ylang ylang, il est souverain pour prendre soin de la peau. Il sait aussi calmer et apaiser les esprits torturés. Sa force combat les inflammations.

Santal est reconnu depuis l’antiquité pour apaiser et élever l’âme.
Son bois, imputrescible, a longtemps servi de matériel de construction des maisons, qu’il parfume de sa senteur aromatique.

Le santal est utilisé depuis des lustres dans les temples boudhistes pour favoriser la méditation.

Traditionnellement, son huile essentielle est considérée comme celle du masculin, à qui il permet de rester noble, éclairé et puissant.

Si cette huile essentielle ne peut en aucun cas être ingérée (toxique !), elle peut s’utiliser avec parcimonie dans des huiles de massages.

Et cela en parfaite harmonie avec Ylang Ylang !


Santal et Ylang Ylang ravivent la sensualité et la joie de vivre.

Et on m’a dit qu’elles pourraient être aphrodisiaques !

 

Bien-être avec les huiles essentielles


Voici ma recette express pour une huile de massage sensuelle :

Dans 50 ml d’huile végétale d’amande douce, ajoute 15 gouttes d’huile essentielle d’Ylang Ylang et 15 gouttes d’huile essentielle de Santal Blanc.

Agite pour mélanger.

Utilise quelques gouttes de cette huile en massage du dos et du plexus solaire de ton ou ta bien aimé.e et demande-lui de faire pareil pour toi.

Tendre et délicieux moment à deux assuré !
Ce mélange apportera équilibre, plaisir et sensualité dans ton couple.

De plus, votre peau à tous les deux en sera magnifiée … et vous embaumerez !

 


Précautions d’utilisation des huiles essentielles.
  • Les huiles essentielles sont des principes actifs et à ce titre, elles doivent être maniées avec précaution.
  • Sauf indication contraire, les huiles essentielles ne conviennent pas aux enfants de moins de 7 ans ni aux femmes enceintes ou allaitantes.
  • Sauf indication contraire, les huiles essentielles s’utilisent toujours diluées dans de l’huile végétale, jamais pures (risque de brûlure ou d’effet toxique).
  • Pour une première utilisation d’huiles essentielles, faire un test de non allergie au moins 48 h avant l’utilisation prévue. Pour cela, diluer une goutte d’huile essentielle dans 10 gouttes d’huile végétale (amande douce, sésame, olive) et appliquer une ou deux gouttes de ce mélange au pli du coude. Ne pas laver pendant 24 h. Si il n’y a aucune réaction sur la peau après ce délai, cela indique qu’il n’y a pas d’allergie à cette huile essentielle.
  • Il est important de toujours respecter les dosages recommandés huiles essentielles/huiles végétales afin d’éviter les surdosages qui varient d’une huile essentielle à l’autre.
  • Pour une meilleure efficacité et une meilleure sécurité lors de l’utilisation des huiles essentielles, il est recommandé d’utiliser des huiles essentielles 100% pures et naturelles. Cette mention doit figurer sur les flacons, ainsi que le numéro de charge et une date de péremption. Il est également préférable d’utiliser des huiles essentielles issues de cultures biologiques lorsque c’est possible.

Karin ROLAND

Je suis passionnée par les changements qui se mettent en place à toute vitesse dans le monde du travail et le monde tout court. Les différences entre nous n’ont jamais été aussi nombreuses et larges et je considère que c’est une chance unique pour l’humanité de pouvoir disposer d’autant de belles ressources diversifiées. Alors, il m’apparaît fondamental de travailler à faire aimer les différences au lieu de laisser la peur s’installer autour d’elles. Dans Amnévie, j’aurai à coeur de te montrer comment et pourquoi ce sont bien les différences, nos différences, qui ouvrent l’humanité vers un meilleur futur. De plus, mes pas m'ont aussi menée vers la connaissance des huiles essentielles et je suis devenue aromatologue passionnée. J'aurai plaisir à te livrer quelques uns de mes secrets...

Laissez un commentaire