Décidément les crises s’enchaînent et s’amplifient ! 
Tu te souviens des grèves qui avaient paralysé le pays en Décembre 2019 ? Je te parlais des opportunités d ‘évolution que cela pouvait nous apporter dans mon article « Joyeux Bordel »  .

Cette fois, nous sommes en Mars 2020, il ne s’agit pas de grèves, mais du Coronavirus qui nous amène à passer par une étape de confinement sans précédent pour une durée indéterminée. Et oui, on se croirait presque dans un film.

Certaines personnes voyant que je ne panique pas, m’ont demandé comment je faisais ! Alors j’ai décidé d’en faire un article ! Pour cette nouvelle crise le danger est médicale. Pour autant la méthode est la même  que lors d’attentats ou de grèves en ce qui me concerne.

Mon objectif : limiter l’impact anxiogène sur mon organisme et ceux de mes proches bien sûr. Rappelle-toi que le stress est très mauvais pour le système immunitaire. Il l’affaibli ! Je ne suis déjà pas très gâtée à ce niveau donc je prends mes précautions et t’encourage à en faire autant.

Voilà donc ce que je fais pour préserver ma bonne humeur, ma sérénité  malgré le climat de peur ambiant qui plane sur tout le pays, voire le monde :

1.L’INCONNU FAIS PEUR

Voilà pourquoi la première étape est de chercher des informations fiables qui permettent d’appréhender la situation du mieux possible. Le Hic c’est qu’au début, il y avait tout et son contraire même sur des sites officiels. Aujourd’hui nous comprenons que les personnes âgées et personnes fragiles ne sont pas les seuls en véritable danger. Néanmoins c’est surtout la vitesse de propagation ce virus qui est affolante et par conséquent dangereuse.
Rester scotché aux infos H24 est contre-productif bien entendu, il ne fera qu’entretenir le stress. Alors informe toi une fois pour toute. Refais le point au moins une fois par semaine ou tous les deux jours et ensuite détache-toi de tout cela, y compris sur les réseaux sociaux. Tu peux retrouver celui que j’ai utilisé ICI

2. J’ADAPTE MON COMPORTEMENT À LA SITUATION

Tout comme pour beaucoup d’autres épidémies. Les mesures d’hygiènes et de réduction des contacts sociaux sont de rigueurs. Concernant la prévention à la maison rien n’a vraiment changé pour nous :  Diffusion d’huiles essentielle anti-virales, anti-bactériennes, apaisantes également et renforcement du système immunitaire par des méthodes naturelles…
Nous aérons la maison au petit matin et en fin de journée.
Nous limitons nos déplacements au nécessaire vital bien entendu.
Nous apprenons à vivre selon un autre rythme et à consommer également d’une autre façon.
La communication et l’explication également aux enfants, sans scénarios trop apocalyptiques ont été importantes afin qu’ils comprennent la situation et l’aborde de façon plus sereine également. 

3. J’OPTIMISE LA PERCEPTION DE LA SITUATION

OK, le confinement c’est pas top pour tout le monde.
Je dois avouer que je suis plutôt casanière, enfin surtout lorsque je suis sur la région parisienne. Mais rester à la maison, même seule, durant plusieurs jours voire semaines cela ne me fait pas peur. J’ai de quoi m’occuper. C’est dans ma façon d’être, je conçois que ce ne soit pas évident pour tout le monde. Cependant, si on essayait de regarder les choses autrement ?! Si chacun décidait de voir cela comme une chance de revenir à l’essentiel ? Une expérience supplémentaire qui sert notre bien ? 

C’est peut être l’opportunité pour toi qui a envie de lancé ton projet entrepreunarial de te poser pour y réfléchir !
Pour toi qui te plaignais de ne pas passer suffisamment de temps avec ta famille d’y remédier ! Nous sommes d’accord ce ne sont pas des vacances de rêves, mais rien ne nous empêche de rigoler, de jouer, de parler, de regarder un bon film tous ensemble.
À toi qui a besoin de repos, là encore c’est l’occasion.
Ou peut-être anticiper un bon nettoyage de printemps, faire du tri du rangement ?!
Tu répétais souvent que tu n’avais pas le temps de lire, d’écrire, de regarder certaines vidéos. Et bien voilà une occasion de plus de le faire.
C’est peut-être l’occasion de dépenser moins, faire des économies. Enfin à conditions que tu ne te précipites pas pour dévaliser les magasins ! 

Du moment que ta santé te le permet trouve justement une façon de te sortir de ce climat de peur et de stress ! Accueille cette situation en changeant ta perception progressivement. Cela nous change de nos habitudes, dérange notre « confort » OK ! 

Cependant si tu lis cet article c’est que tu n’es ni en réanimation, ni dans un état critique alors commence par voir la chance que tu as de ne pas être parmi les victimes de ce virus pour le moment. 

4. J’APPORTE MON SOUTIEN COMME JE PEUX AUX PERSONNES DANS LE BESOIN

J’ai eu la chance de d’expérimenter et de me former aux soins énergétiques à distance, de réaliser la puissance de l’intention et des mots. Alors même si je ne peux pas forcément me rendre sur place pour prêter main forte. J’adresse des méditations, des intentions de guérison, de paix, d’amour et de courage à toutes les personnes directement exposées ou non à ce virus : les malades ceux qui le savent, comme ceux qui n’en sont pas conscients, leur famille, les personnes confinées hors de chez elles, le personnel soignant, les policiers, gendarmes, militaires, les enfants, toutes les personnes qui ont peur et sont impactées dans le monde. Mais aussi à toutes les personnes qui sont malades d’une façon générale, celles qui souffrent ainsi que leurs proches. 

coeur en popcorn sur un fond jaune

BONNE NOUVELLE TOI AUSSI TU PEUX LE FAIRE SIMPLEMENT EN FORMULANT TON INTENTION, EN Y METTANT BEAUCOUP D’AMOUR, DE VOLONTÉ ET EN Y CROYANT. 

Un exemple :  » Je transmets de l’énergie d’amour, de guérison, de sérénité pour toutes les personnes touchées directement ou indirectement par l’épidémie actuelle, mais aussi pour toutes les personnes malades et souffrantes dans le monde. » 

Imagine si nous nous y mettons tous ! Nous formerons un égrégore de lumière qui aura un impact positif sur toute cette situation. Alors qu’en dis-tu souhaites-tu y prendre part ?

Retrouve le replay de ma méditation groupée, une bulle d’apaisement et d’amour en cliquant ICI.  C’est ma contribution du coeur face à cette situation inédite.

Prends soin de toi.

Avec un océan de Love.

Lyah

Après avoir totalement perdu la mémoire en 2013, j'ai appris à me connaître vraiment et pris le temps de me demander ce que je souhaite faire de ma vie. Aujourd'hui je vis au rythme de mes rêves, des messages de mon corps, mes intuitions et mes passions. La vie m'a offert une seconde chance, je la remercie en vivant pleinement chaque instant et en accueillant tout ce qu'elle m'offre pour évoluer.

2 commentaires

  • Pascale Dambo dit :

    Lyah, 
    Waouh! Ton positionnement est clairement affirmé! Je te félicite, si tant est que tu en aies besoin.
    J’adhère totalement à tes nouvelles décisions et en prends bonne note. Tu nous sers d’exemple quant à l’alignement à avoir.
    Enfin, je te réitère ma « fan position ».

    Pascale
    #spreadlove

Laissez un commentaire