As-tu déjà fait l’expérience d’une perte de kilos importante ? T’es-tu senti tout de suite à l’aise avec ton corps son image ?

Ou encore as-tu déjà vécu une situation qui provoquait un changement radical sur la perception de qui tu es ? Ton image ?

La transition a-t-elle été facile ?

Ces situations s’apparentent pour moi à des deuils à faire et aujourd’hui je te fais part d’un deuil particulier que je vis en ce moment et qui te concerne indirectement.

Lorsque j’ai perdu près de 20 kilos il y a quelques années, j’ai eu du mal à me faire à ma morphologie plus mince. Je cherchais toujours du 44 en taille de vêtements alors que j’étais passé à un 38-40.

Il m’a fallu du temps pour perdre ses kilos sans même m’en rendre compte, mais tout autant de temps pour intégrer ma nouvelle apparence.  C’était inconsciemment comme si je ne savais plus réellement comment vivre en étant plus mince. Il me manquait quelque chose…

De la même façon, j’ai mis un an, à oser parler de ma perte de mémoire et accepter d’être considérée comme une « amnésique » aux yeux de tous. Cette étiquette ne fut pas facile à porter, mais j’ai réussi à vivre malgré tout. Car j’y ai trouvé du sens. J’ai appris à composer avec, à transmuter cette « tragédie » en une opportunité de comprendre qui je suis et ce qu’est la vie. J’ai assimilé cela a une deuxième chance qui m’était offerte.

C’est d’ailleurs comme cela qu’ AmNé’Vie est né.

Comment en changeant une toute petite lettre, le sens, l’énergie d’un mot pouvait passer du lourd au léger.

Amnévie a grandi, évolué en même temps que moi.  Un simple terme qui m’est propre, qui me permet de symboliser cette résilience qui naissait en moi.

Puis j’en ai fait une « marque »,  puis un concept, ou encore un webmagazine,  le nom de mon entreprise pour enfin devenir ce qu’il est véritablement aujourd’hui et depuis toujours pour moi «  Un véritable Art de vie basé sur La Résilience, l’Amour, l’Optimisme, la Sublimation, le Plaisir en étant Soi ».

Je dirais qu’AmNé’Vie s’est cherché en même temps que moi, Lyah.

Nous nous sommes déconditionnés ensemble. Accueillant, acceptant et intégrant chacune des étapes qui a mené à ce moment… ce moment où il est temps de se séparer.

Car oui Amnevie c’est fini …

Rassure-toi pas comme tu le penses.

En 2019, lorsque par un 29 juin j’ai retrouvé d’un coup la plupart de mes souvenirs – pas tous, mais suffisamment pour comprendre qui j’étais avant – j’ai également eu du mal à l’accueillir, l’accepter et en parler. Je me considérais déjà comme une ex-amnésique depuis plus d’un an, car j’avais enfin la sensation de savoir qui j’étais. Mais là, d’un point de vue, médicale, physiologique cela se manifestait pleinement.

Alors c’est posé la question «  Qui suis-je maintenant ? » Lyah, Yasmine, les deux ? Comment faire pour me présenter, pour incarner cette nouvelle version de moi ?

Cela a une fois de plus pris un an, avant de me sentir en phase, alignée au clair avec le fait que je suis la personne que j’ai toujours été avant, après, pendant l’Amnésie. J’en ai juste conscience aujourd’hui. Je m’étais simplement oubliée bien avant de perdre la mémoire. J’avais endossée les rôles que l’on souhaitait que j’endosse et j’avais appris à me taire et faire au mieux pour être forte, parfaite, convenable, en refoulant progressivement mes véritables aspirations.

Lyah et Yasmine sont les deux faces d’une même pièces. Mais Amnévie dans tout cela ?

C’était la 3e variante du tableau. Depuis quelques années sans m’en rendre compte, je me cachais derrière cette marque, ma marque, un masque pour m’exprimer. Tout comme je l’avais fait avant avec certaines des personnes avec qui je travaillais. Je ne voulais pas faire de vagues, je voulais faire les choses bien, presque que ce soit lisse. Ce qui n’est vraiment pas moi. Soyons claires, mes Sublimatrices d’Amour pourront le confirmer.

Ce n’était pas Lyah, c’était Amnévie. La peur de la lumière ? De me mettre en avant, de porter ma voix ? Probablement. Il y avait une confusion. Je n’avais pas seulement créé ce concept, je me confondait complètement avec.

Tout à commencer à bouger depuis l’été 2020, les choses se sont clarifiées. Elles ont bouger. Le message « Brûle tout et recommence » m’est parvenue en septembre de cette même année. Je savais que j’aurais un grand saut à faire. Mais bordel j’ai flippé. J’ai eu peur, j’ai repoussé l’échéance, jusqu’à ce qu’arrive ce moment où ce fut évident. Aujourd’hui Amnévie c’est fini ! Lyah Renar doit assumer sa voix.

Amnévie c’est fini, dans le sens où je dois lui redonner sa juste place et cesser de vouloir l’utiliser comme un bouclier. Cesser de vouloir fusionner en une seule identité avec lui.

Il y a Lyah et il y a Amnévie.

Et c’est important d’apprendre à différencier les deux.

Comme j’ai appris à m’habiller en ajustant la taille de mes vêtements.

Comme j’ai appris à me présenter sans bégayer quand j’avais un trou de 25 ans dans ma vie.

Comme j’ai appris à assumer le fait que je me souviens de beaucoup de choses, même si ce n’est pas encore fluide.

La vie m’a amené à comprendre qu’être Simplement Moi c’est ok, c’est puissant et c’est kiffant ! Je m’appelle Lyah. Je ne suis pas une ex-amnésique, je ne suis pas une CEO, ni une créatrice de marque, je suis Moi. Pleine de nuances, d’histoires… bref j’ai simplement le droit d’exister en étant moi.

Quand je coache, que je forme, inspire, transmets ce n’est pas Amnevie, c’est moi Lyah qui me sert de cette philosophie de vie pour apporter ma contribution à l’évolution des consciences.

Alors que devient AmNé’Vie ?

Amnévie devient ce qu’il a toujours été en réalité : un catalyseur, un état d’esprit , une philosophie qui  a contribué à ce que je me réapproprie, ma vie, mon histoire, mon moi. Un symbole de résilience et d’empowerment.

Amnevie a été ma béquille pour m’aider à me réveiller, me révéler à mon rythme. Me relever, trouver ma voie et exprimer ma voix en étant moi. Recouvrer qui je suis et devenir qui j’ai toujours été au fond de moi.

Aujourd’hui je lui dis Merci et je ressens dans mes entrailles qu’il est temps que nos énergies « se séparent ». Que nous devenions deux entités différentes.

Ce gros bouleversement a été confirmé lorsque j’ai visionné les vidéos de témoignages de certaines de mes lumineuses clientes. Aucune n’a mentionné Amnevie. Mais bien Lyah Renar. Là j’ai su que c’était le moment. J’ai vécu cette Sublimation, à mon rythme comme d’habitude, progressivement. J’ai accueilli toutes les émotions qui en découlaient et là c’est clairement le bon moment.

La transition se fera par étape et en toute simplicité.

Le site www.amnevie.com restera actif bien évidemment, mais nous sommes entrain de le réformer et mettre en place une meilleure lisibilité. Tu pourras y retrouver tous les articles, podcasts, vidéos faites depuis le début. Pour les articles publiés à partir d’aujourd’hui, tu les retrouveras dans la partie « By Lyah Renar » du blog, en attendant d’avoir l’organisation définitive.

Pour tout ce qui concerne les programmes en lignes, les formules d’accompagnements individuelles, les Ebooks, tu pourras te rendre sur www.amnevieacademy.podia.com pour le moment. Pour le moment, car son nom va évoluer.

AmNéVie « c’est fini », il est l’heure pour « By Lyah Renar » de prendre vie.

La grande nouveauté concerne le lancement d’un projet dont j’ai été inspiré il y a plusieurs mois. J’en avais déjà discuté avec mes différents groupes de coachées.

Là c’est le moment de lancer l’Amnévie Immersion.

Un cercle privé qui regroupe l’essentiel de la philosophie Amnévie. Un espace Expérentiel de Sublimation libre, créatif et collectif dans lequel je t’accompagne dans ce processus en abordant les différentes thématiques que j’affectionne. Une évolution d’Amnévie à un niveau plus concret, palpable. Je te donne rendez-vous dès demain pour en savoir un peu plus. Si tu as des questions, note les en commentaires. Je me ferai une joie d’y répondre. Peut-être même en vidéo.

Avec un flow d’Amour et de Plaisir.

Sublimement.

Lyah

Lyah

Après avoir totalement perdu la mémoire en 2013, j'ai appris à me connaître vraiment et pris le temps de me demander ce que je souhaite faire de ma vie. Aujourd'hui je vis au rythme de mes rêves, des messages de mon corps, mes intuitions et mes passions. La vie m'a offert une seconde chance, je la remercie en vivant pleinement chaque instant et en accueillant tout ce qu'elle m'offre pour évoluer.

Laissez un commentaire