Mes Articles

Je pourrais te dire que c’était dû à mes orgasmes …. mais ….

Ecrit par 11 janvier 2021 Aucun commentaire

Bon alors tu sais que je suis totalement transparente avec toi. Cette inspiration, je l’ai écrite le 5 Janvier. Le jour où je récupérais les clefs de mon nouveau chez moi. Il était à destination des Sublimatrices du Programmes Puissance 4 : Love & Money. Mais suite à quelques questions que l’on m’a posé sur la manifestation, j’ai décidé de l’adapter pour t’en faire profiter. En ce début d’année, nul doute que cela pourra t’aider.

Commençons par prendre la température :

Comment te sens-tu aujourd’hui ? Comment s’est passé cette première semaine de l’année 2021?

Au moment d’écrire ces lignes (le 5 Janvier), tout comme aujourd’hui, où je me décide à le partager avec toi, je suis heureuse car ce jour est particulier (le 5). Il est une preuve, que dis-je, surtout un symbole direct de la manifestation grâce à l’énergie du Coeur et le processus de Sublimation.

Dans quelques heures, je récupère les clefs de mon nouveau chez moi. Ce chez moi que j’ai mis tant d’Amour à visualiser et qui s’est manifesté comme tous mes autres « chez moi » dans un timing divin. Avec cette fois un jardin, mes 3 chambres et des pièces à vivre lumineuses sans vis à vis. Des détails qui ont toutes leur importance pour moi, pour ma sérénité et aussi mon travail, ma Liberté. Et soyons honnêtes les explorations de mon énergie sexuelle et la puissance intérieure qui en découle. C’est la petite dose coquine qui peut paraître futile, mais est importante pour moi. Car dans cet espace en retrait, « indépendant », je peux aisément me balader, danser, chanter nue ou lingerie comme bon me semble peu importe l’heure. Je peux aussi exprimer librement mon plaisir, mes orgasmes, en gémissant, voire même en hurlant à souhait quand j’en ressens l’envie, même regarder des films érotiques, voire pornographiques à plein volume sans risquer de gêner ou choquer les voisins. J’ai dit Zéro Bullshit 2021, et bien voilà on y est ! Autant de détails qui contribuent à ma liberté d’être, de créer, de vivre pleinement.

Mais ce n’est pas tout c’est également un jour de célébration pour d’autres raisons.

Bien entendu la précédente est valable, mais c’est aussi le jour où j’ai bouclé mon bilan comptable et constaté à quel point ma vie a changé depuis un an. Et croyez moi ce n’était pas gagné ! Aujourd’hui je suis autonome financièrement. Autonome et pas indépendante. Une fois de plus je fais attention à mes mots ! Car c’est impossible selon moi d’être indépendante. Car mine de rien je dépends de la rémunération de mon travail, qui lui dépend de mes « clients ».
Je dépends en quelques sorte de mon ordinateur, de mon fournisseur d’accès à internet et même des lieux où je réside. L’année 2020 me l’a encore très clairement fait ressentir. C’est un fait. L’indépendance est une illusion quand l’autonomie est un choix, un pouvoir et donc une responsabilité. En prendre conscience m’a aidé à enlever un poids. Car je fantasmais sur quelque chose qui n’existe pas vraiment et qui était donc une source de pression inutile. En Janvier 2020, mon avenir financier en tant que travailleuse indépendante était encore très incertain. Mais j’ai gardé la foi, la confiance et un an plus tard, les résultats sont là.

 

Je parle de Bilan comptable car je me projette déjà dans une énergie de « Société ». 

Je suis pour le moment micro-entrepreneur, mais je suis maintenant au clair avec le fait que ce statut me limite déjà un peu quant à mes ambitions à plusieurs niveaux. Même s’il présente tout de même de nombreux avantages. Alors je ne vais pas attendre mon passage à un autre statut pour prendre les bonnes habitudes. J’incarne déjà cette énergie, ainsi elle se manifestera d’une façon plus fluide.

Tout comme j’ai commencé mes cartons avant d’avoir trouvé ma maison.

Je vous invite à en faire de même. À l’exemple de la visualisation que l’on éprouve comme si elle était déjà réalisée, d’un point de vue plus « physique, matériel », je vous conseille vivement d’incarner déjà l’énergie de ce que vous désirez.

Par exemple cela peut être de changer votre façon de vous présentez si vous aspirez à un nouveau travail. Voire même faire vos cartes de visites. (Je l’avais aussi fait.)

Allez déjà repérer le carrelage de votre nouvelle maison si vous avez un projet de construction.

Passez du temps dans le hall d’un hôtel luxueux si vous souhaitez améliorer votre confort de vie et les plaisirs associés.

Passez du temps dans des aéroport ou allez dans une agence de voyage dans le but de planifier votre prochain voyage…

Tout cela impacte votre vibration et amplifie la manifestation.

 

Je pourrais vous dire que c’est grâce aux intentions, aux visualisations, aux orgasmes créateurs que toutes ces belles nouvelles affluent dans ma vie … 

Je pourrais vous le dire car c’est également vrai. Mais c’est bien plus profond que cela ! Cette concrétisation a pris le temps qu’il faut, elle s’est faite par différentes étapes essentielles. Des étapes de Sublimations intenses que je pourrais à nouveau résumer ainsi :

  • Identifier et exprimer mes désirs.
  • Comprendre pourquoi cela me tenait à coeur. Et du coup savoir si cela était un choix du coeur ou de la peur / du manque. Et croyez-moi à cette étape, je me suis fourvoyée pendant quelques temps. Car j’étais aveuglée par des désirs illusoires, camouflant mes désirs profonds, véritables. Ces désirs illusoires étaient guidés par la honte, la peur, le fait de ne pas suffisamment être en confiance.
  • Prendre conscience de mes blocages personnels et collectifs. Les comprendre.
  • Prendre le temps de les guérir, les sublimer.
  • Élargir mes connaissances, ma perception de la vie en lien avec cela.
  • Prendre le recul nécessaire afin de respecter et honorer mes rythmes, mes besoins, l’appel de mon intériorité.
  • Pour enfin atteindre une forme de clarté, qui m’a aidé à confirmer, parfois revoir mes priorités, ou simplement comprendre que je faisais fausses routes.
  • Jusqu’au moment de la manifestation.

Je vous l’énonce d’une façon très linéaire, mais c’est loin d’être le cas. 

Toutes ces étapes se sont parfois chevauchées et ce n’est pas directement moi qui décidait de la prochaine. Non j’étais simplement très au clair avec la direction que je souhaitais prendre : Atteindre cette autonomie financière, matérielle. Me sentir bien dans un chez moi où je pourrais m’épanouir et me (re)construire pleinement, à l’image de ce que j’avais commencé à la Martinique.

J’étais bien loin de m’imaginer que cela passerait par le fait de mobiliser de nouveau ma capacité de résilience face à un virus, ou encore le fait de guérir d’anciennes blessures de dépendances affectives, de reconnexion à un niveau plus profond de ma nudité, le tantra, l’exploration de mes désirs sexuels non-conventionnels, le harcèlement, la honte … pour ne citer que ceux-là. Pourtant avec du recul c’est complètement logique. Car tout cela influençait ma Puissance Intérieure. Tout cela me déconnectait de mon Feu Sacré. Tout cela me permettait de sublimer l’une de mes plus grandes blessures : LE FAIT DE MÉRITER DE VIVRE ! ET DAVANTAGE ENCORE VIVRE EN ÉTANT MOI !

Il y a un an, je vendais ma voiture pour partir au Canada à cette même période. Il y a un an, jamais je n’aurais pensé vivre en France, dans le Sud, encore moins du côté de Toulouse, ni dans une maison. Je réduisais la liberté à la grandeur du pays et de son ouverture d’esprit. Au fait de voyager partout dans le monde sans avoir d’attaches. Au final c’était un leurre. Je voulais fuir certaines douleurs, en m’en éloignant géographiquement. Persuadée que c’était la meilleure façon et surtout en me racontant du bullshit quant au fait de réaliser un rêve de partir avec un sac à dos. Attention ce n’était pas complètement faux, mais à ce moment, ce rêve était un faux prétexte pour fuir.

Je le répète, j’étais simplement au fait de la direction dans laquelle je souhaitais me diriger : LIBERTÉ, AUTONOMIE, CONFORT MATÉRIELLE ET FINANCIER.

Mais dans tout ce processus, j’ai continué à faire confiance à l’univers, à mon intuition, à mes guides. J’ai continué d’explorer les messages de mon inconscient par le biais de mon corps, de mes émotions, des noeuds extérieurs. Parce que non cela n’a pas été un long fleuve tranquille, j’ai eu des phases de doutes, de peurs, de colères, de repli sur moi. Car nous avons tendance à l’oublier parfois mais nous sommes humains. Je me suis trompée de direction à certains moments, mais j’ai su en prendre la responsabilités, pour me corriger par la suite.

Et tout cela a été possible, car 2020 a été comme un examen de passage pour moi. 

Toutes ces situations m’ont conduites à revisiter tout ce que j’avais appris, éprouvé, expérimenté durant ces 7 dernières années à chercher qui je suis. Ainsi j’ai sublimé chacune de ces phases à mon rythme en gardant la foi même dans les périodes de doutes que cela concourait d’une façon ou d’une autre à mon mieux-être. Les hauts, comme les bas. Les deux font partie du cycle de la vie et sont des cadeaux bénis. Si vous souhaitez uniquement vivre les hauts, c’est peine perdu et surtout cela pourrait vous conduire à vous tourner vers des sources de bonheurs illusoires, compulsives qui vous font malheureusement tomber dans des excès, des addictions pour l’atteindre.

Cela m’a de nouveau montrer à quel point on pouvait confondre simplicité et facilité. Alors que la première nous effraie paradoxalement, la seconde nous conduit parfois à nous fourvoyer.

Il est 07h07 et j’ose te l’affirmer, la simplicité est la clef.

Cette simplicité je pourrais l’énoncer de cette façon : Sois simplement toi, écoute-toi, suis ton coeur et tout le reste suivra. On pourrait croire que justement c’est facile, et bien pas tant que ça, car c’est probablement l’apprentissage le plus complexe que nous ayons à faire. Et il y a une raison à cela : C’est ce qui était perçu comme dangereux durant toutes ces dernières années. C’est probablement la blessure, le trauma le plus important dont nous ayons hérité de nos ancêtres et à un niveau collectif. Mais aujourd’hui nous vivons une ère de transition, une ère de transmutation, révélation bien qu’elle soit chaotique. Elle nous ouvre justement cette voie vers l’Amour de Soi, voire l’Amour en générale, ainsi que la jouissance.

Et d’ailleurs, je finirai cette inspiration par ce point : Le 5 Janvier 2021 – qui est d’ailleurs une année 5 – était particulier aussi car « je brûle tout et je recommence » . 

Ce message que j’avais reçu en Septembre, prend désormais tout son sens : AmNé’Vie c’est fini (ou presque) ! Lyah Renar prend vie. Rassurez-vous vous en saurez davantage dès demain. Le 5 semble en effet me pousser vers l’inconnu, aussi déstabilisant soit-il. Mais si vous ne le savez pas encore, c’est en parfaite adéquation avec l’énergie d’une année 5. Alors que la 4 nous amenait à retrousser nos manches par son côté challengeant, la 5 est complètement imprévisible et nous pousse aux changements, à l’inconnu de façon complètement inattendue, mais cela dans le seul but de nous ÉLEVER.

L’année 5 est une année de conception, de nouveau souffle. Vous voyez donc bien à quel point, en me mettant à l’écoute de la vie, je me suis synchronisé naturellement avec son langage. Il ne s’agit pas de mental, d’analyse, mais bien d’éveil de notre instinct « animal », dans le sens : liens avec les énergies de la nature, les cycles naturels.

Pour cette nouvelle semaine voilà ce que je t’invite à laisser s’exprimer dans ta vie : ton instinct naturel, tes désirs, sois à leur écoute. 

Accueille leur message, sans chercher à les expliquer et les comprendre. Tout cela se clarifiera au moment voulu. Rappelle-toi surtout qu’avec de la Confiance (en Toi, en la vie) et de la Conscience, tous tes besoins et tes désirs sont comblés. Le plus important étant d’accueillir toutes les composantes de ce merveilleux chemins vers cette relation d’Amour dans tous les domaines de ta vie. Chaque étape t’en rapprochera à coup sûr. D’ailleurs comme je le répète souvent, une fois ce processus de Sublimation compris, tu pourras aisément étendre ce processus de relation d’Amour et de Jouissance dans tous les domaines de votre vie.

Quant à moi je te retrouve dès demain pour une révélation qui amorce encore davantage ce nouveau départ.

En attendant de te retrouver je te souhaite une très belle journée et une lumineuse semaine. . 

Je t’aime. 

Sublimement.

Lyah

Lyah

Après avoir totalement perdu la mémoire en 2013, j'ai appris à me connaître vraiment et pris le temps de me demander ce que je souhaite faire de ma vie. Aujourd'hui je vis au rythme de mes rêves, des messages de mon corps, mes intuitions et mes passions. La vie m'a offert une seconde chance, je la remercie en vivant pleinement chaque instant et en accueillant tout ce qu'elle m'offre pour évoluer.

Laissez un commentaire