AmNé'Vie

Et si tu cassais toutes les assiettes ?

Ecrit par 6 juin 2020 Aucun commentaire

Nous sommes le 6 juin 2020, allongée dans mon lit j’accueille encore toutes les énergies, les émotions que ma merveilleuse Lune a su encore mettre en lumière. J’ai beaucoup écrit à ce sujet ces derniers jours. Cela m’a aidé à les libérer encore un peu plus. Me recentrer, m’exprimer, pour enfin les transformer, les sublimer d’une manière plus positive, constructive pour moi. Néanmoins mon côté Yang aimerait pouvoir en faire davantage dans le mouvement. Décharger toutes ces énergies, les extérioriser, d’une façon plus concrète. Comme une amplification de cette action de libération.

 

Parfois j’en ai besoin au-delà de les avoir accueillies, entendues ! Souvent même leur accueil passe par une phase « d’explosion », de libération par le mouvement. Surtout avec la colère.

Je me rappelle de certaines fois, où je sentais mon corps chauffer jusque dans mes yeux. Une énergie qui était contenu mais qui ne tarderait pas à exploser comme une cocotte minute que l’on aura trop enfermée. Dans ces moments-là il m’est arrivé de perdre mes moyens, de casser des assiettes, lancer des objets, hurler ou même frapper quelqu’un !

Je sentais cette énergie me consumer de l’intérieur, j’arrivais au bout de mes limites.

En effet, ce genre d’expérience m’arrivait surtout quand je préférais les ignorer, les refouler longtemps sans rien dire. À un moment l’inévitable se produisait : j’explosais.

Pourtant, même si aujourd’hui je l’ai compris, cela m’arrive encore que la transmutation de ces émotions passe par l’expression physique, matérielle. Casser une assiette, frapper un sac, m’enfermer dans ma voiture, me garer dans un endroit isolé (ou pas) et hurler ! La différence c’est qu’il ne s’agit pas de perte de moyen, mais d’acte plus conscients, que j’accueille avec le plus de bienveillance possible et de préférence dans un cadre respectueux pour moi et les autres. C’est un peu l’exercice que j’ai appris à mes enfants avec la boule de papiers qu’ils froissent et balance.

Dans ces moments-là j’ai découvert que les deux premiers pouvaient être expérimenté dans un cadre « sécuritaire » et ludique.

Sans avoir à regretter le lendemain d’avoir fichu en l’air ma vaisselle, ou encore d’avoir blessée quelqu’un sans le vouloir. Ce sont mes découvertes du samedi ! Si tu souhaites exprimer ton feu d’émotions de façon ludique et constructif, cela t’intéressera.

La premier commence vraiment à émerger en France. C’est ce qu’on appelle un Défouloir.

Je l’ai expérimenté à Lille avec mon amie Christèle en 2018 . « Le Défouloir », c’est aussi le nom de la marque. Le principe est simple : tu casses de la vaisselles, des appareils électroménagers, des bouteilles… (selon le forfait que tu choisis), dans des pièces sécurisées, insonorisées . Bien entendu toi aussi tu as un équipement sécurisé: combinaison, visière de protection, casque, chaussures fermées. Tu choisis ton arme : batte de baseball, pied de biche…. Et pendant un certain nombre de temps, sur une musique entraînante tu peux tout casser, crier, hurler ! Petit bonus tu peux même être filmé et récupérer ta séance sur une clé à la fin. Une expérience atypique comme on les aime qui a vraiment le mérite d’exister. 

La deuxième option l’une de mes chouchous également. C’est la Boxe !

Alors là qu’est ce que je me suis éclatée avec mon amie Valérie. C’était notre rendez vous défouloir et bien-être aussi. Je ne suis pas très sportive à la base, mais la boxe c’est mon exutoire. Pour mettre de l’intensité, je n’hésitais pas à visualiser l’objet de ma colère. Le cerveau ne faisant pas la différence entre ce qui est imaginé et ce qui est réel, cela permettait d’apaiser mes tensions. Tant que je peux, j’en fais. Là encore le mouvement Yang te permet d’extérioriser l’énergie. De la libérer.

J’attire quand même ton attention sur le fait que cela ne te permet pas de résoudre le problème sous-jacent à ta colère, ou toutes les émotions qui se cachent derrière.

C’est avant tout un acte de libération, d’extériorisation de ces énergies. Cependant le fait de laisser sortir celles-ci contribue à clarifier bien souvent ton état d’esprit. Et donc favorise également l’accueil des solutions, la compréhension du message subtil qu’elles t’adressent.

Après une bonne séance que tu peux renouveler plusieurs fois, je te conseille de compléter avec du repos, cela permettra d’harmoniser tes énergies Yin et Yang.

De même que l’un des exercices plus Yin dont je t’ai précédemment parlé pour sublimer cette énergie de façon plus constructive et pérenne dans ta vie. Par exemple : moi j’écris après pour aller au bout du processus de libération ou je parle. Cela m’aide à faire des liens.

Depuis quelques années, je souhaite organiser un workshop ou des coaching ludique et boostant dans l’un ou l’autre de ces lieux. Qu’en penses-tu ?
Un en juin sur la région parisienne et l’autre en juillet en Martinique. Tu serais partant.e ? En tout cas dans le respect des règles sanitaires. Dis-le moi en commentaire.

En attendant tu peux visiter mes lieux chouchous seul.e ou avec des amis.

Le Défouloir à Lille : https://ledefouloir-lille.fr/

À Paris ou Bordeaux c’est la Fury Room je ne l’ai pas encore testé, mais j’irai très certainement dans les prochains jours : https://www.furyroom.fr/

Pour la Boxe les meilleurs Madacrossfit en Martinique : http://www.mada-crossfit.com/

Si toi aussi tu as de bonnes adresses n’hésite pas à les partager.

Avec un flow de Love ! 

Lyah 

Lyah

Après avoir totalement perdu la mémoire en 2013, j'ai appris à me connaître vraiment et pris le temps de me demander ce que je souhaite faire de ma vie. Aujourd'hui je vis au rythme de mes rêves, des messages de mon corps, mes intuitions et mes passions. La vie m'a offert une seconde chance, je la remercie en vivant pleinement chaque instant et en accueillant tout ce qu'elle m'offre pour évoluer.

Laissez un commentaire