Mes Articles

Bienvenue Mars : Fluidité VS confort ?

Ecrit par 2 mars 2021 Aucun commentaire

Hello Sublime Toi,

L’heure de la reprise a sonné ! Comment te sens-tu aujourd’hui ? Non mais prends le temps avant de répondre. Inspire, expire et sois honnête, fais toi un bon Check-in émotionnel, physique…
Nous répondons bien trop souvent à cette question de façon automatique. Mais là je t’invite à prendre le temps d’être franc / franche envers toi et envers moi !

Pour ma part je me sens à la fois heureuse et intimidée à la fois ! C’est comme pour la rentrée des classes. Quand on ne sait pas comment tout le reste va se dérouler ! Après 10 jours de vacances, c’est le moment de revenir !
J’ai tellement de choses à te raconter !
Ces 10 jours ont été sous le signe de Révélations-confirmation et aussi de Libération ! Les 4 premiers je les ai passé en stage de tantra ! Qu’est ce que se fut bon, intense, libérateur. Et là nous voilà en Mars, le mois du bonheur, du printemps, du renouveau… qu’est-ce que je l’aime ! (Ça n’a pas toujours été le cas !)

J’ai enregistré un podcast inspiré de ce texte ! Si tu fais partie de ceux qui préfère m’écouter je te donne rendez-vous ici :

Toute cette période je sentais un vent de renouveau arriver dans ma vie également !

En belle symbiose avec la nature. C’est agréable et à la fois inconfortable. Tout bouge, tout évolue. Mon environnement, mon travail, ma vie… moi.
Jusque là je me sentais comme dans une transition, un saut dont je n’ai pas encore pleinement atterrie. Je suis dans les airs prête à atteindre l’autre rive. Je la sens, elle me sourit. Il y a encore quelque jours c’était le vide sidéral en dessous de moi ! L’impression que le néant pouvait m’aspirer à n’importe quel moment ! Durant ces 10 jours quelque chose s’est débloqué !
Mon saut est parfait. Il m’’amène de l’autre côté dans la fluidité malgré cet inconfort dû à ce vide qui guettait !

Puis une question est revenue : « Qui suis je aujourd’hui ? » Celle que j’ai toujours été au fond, dans une version évoluée, sublimée, Assumée.

Mes désirs me font de moins en moins peur, encore moins mes ambitions ni même l’amour. Nous avons fait la paix et punaise qu’est ce que c’est bon.
Puis une autre arrive, éveillant avec elle un flot de libération : «  À quel moment j’ai oublié de vivre ? À quel moment ai-je oublié de m’écouter ? Aller vers la joie ? À quel moment me suis-je interdite de danser, jouir, rire vraiment, honorer vraiment ce qui me fait kiffer ? »
La vie m’a répondu, m’a montré et contrairement à ce que beaucoup pourrait penser l’amnésie n’en a pas été le point de départ. C’était bien plus en amont, bien plus profond. L’Amnésie n’a été que le hurlement de mon coeur, de mon corps, que je n’entendais pas chuchoter depuis longtemps. Viol, maladie, séparation, infidélité, surendettement, harcèlement, syndrome de la mère, de la fille, de la femme parfaite … autant d’origines entremêlées.
Comme dans tous il y a une dimension multifactorielle. Mais désormais je suis en paix.

À nouveau ce miroir qui m’effrayait, qui m’a renvoyé en pleine face ces peurs, ces hontes que je n’assumais qu’à moitié …

La peur de l’intimité, de la nudité dans leur sens le plus large du terme, ma couleur de peau, des femmes…
Et puis arrive cette phrase : «  Il n’y a rien à faire… »Elle se complète d’elle-même : « Simplement laisser les larmes coulées, mon coeur guérir, la tristesse me traverser. » Les pièces du puzzle se sont emboîtées. En quelques semaines tout a changé dans ma vie… pas seulement en apparence, mais en profondeur aussi. J’avais besoin de ce temps de retrait, de silence, de rencontres, de mise à nue, de libération.

L’inconnu fait toujours peur, le mental n’aime pas le vide, ce qu’il ne connaît pas.

Fluidité ne veut pas dire confortable contrairement à ce que l’on pense. Tout comme l’inconfort ne se fait pas forcément dans la douleur. Alors si on arrêtait de vouloir tout anticiper ? Si on se contentait de simplement choisir la direction dans laquelle nous souhaitons avancer puis nous laisser guider en faisant confiance au flow de la vie ? Jouissance ou souffrance ? Depuis bientôt 8 ans c’est ce qui me permet de sublimer ma vie progressivement repoussant toujours un peu plus mes limites, mon plafond de verre personnel.
La souffrance a été pendant très longtemps un confort inconscient pour moi. Mais j’ai fait le choix, pris l’engagement il y déjà un moment de me diriger vers la JOUISSANCE pas seulement pour faire jolie, mais que ce soit le socle de base de ma vie. Mais ne t’y trompe pas, j’ai mes hauts et mes bas également, cependant je les accueille et les vis autrement. Voilà comment j’ai noué une relation forte avec la Sublimation. Chaque nouvelle étape nécessite un nettoyage de fond, des bases solides qu’il est important d’accueillir.

J’ai pris conscience que ma mission m’amène à faire le pont entre beaucoup de choses.

Mais avant cela j’ai des révélations à te faire. Afin que tu comprennes mieux pourquoi je fais ce que je fais. Pourquoi c’est important pour moi de contribuer à ce que davantage de personnes prennent conscience de leur puissance intérieure. Contribuer à démystifier l’Amour, la Jouissance, la Singularité, le Sexe ! Pourquoi je ne peux choisir entre la femme ou l’homme. Le blanc, le noir, le marron, le jaune… Pourquoi je fais tout cela ? Pourquoi ? Comme une série « À coeur ouvert » au sujet des révélations de ces 10 derniers jours.

C’est le moment du nettoyage de printemps…

Y compris au niveau professionnel.
Faire de la place pour le renouveau !
Nous avons commencé sur mes différents sites, réseaux ! Aujourd’hui je t’annonce que pour la première fois je vais procéder à une liquidation totale de mes offres de formations présentes dans le catalogue. Une occasion incroyable de les découvrir à un tarif qui n’a jamais été aussi bas. Pour recevoir le lien pense à t’abonner aux Mails Privés !

Mais attention tu ne pourras acheter que deux programmes. Et cette offre sera bien entendue limitée dans le temps. Alors reste vigilant.e.

Avec tout mon Amour. 

Sublimement. 

Lyah 

Lyah

Après avoir totalement perdu la mémoire en 2013, j'ai appris à me connaître vraiment et pris le temps de me demander ce que je souhaite faire de ma vie. Aujourd'hui je vis au rythme de mes rêves, des messages de mon corps, mes intuitions et mes passions. La vie m'a offert une seconde chance, je la remercie en vivant pleinement chaque instant et en accueillant tout ce qu'elle m'offre pour évoluer.

Laissez un commentaire